Comment surmonter mon sentiment de rejet ?



 


Question : « Comment surmonter mon sentiment de rejet ? »

Réponse :
Nous pouvons tous être déçus et nous sentir rejetés, surtout après la rupture d’une relation, mais en tant que croyants nés de nouveau, la Parole de Dieu est pour nous une source de réconfort et d’apaisement. Si quelqu’un nous a rejetés, cela ne veut pas dire que nous ne méritons pas d’être aimés. Nous pouvons laisser le rejet déterminer nos sentiments et affecter notre vision de nous-mêmes ou décider d’aller de l’avant en nous fondant sur quelque chose de bien plus durable.

De quoi s’agit-il ? Pour les croyants, de notre position en Christ : quand nous sommes nés de nouveau, nous somme acceptés par Dieu. « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ! En lui, Dieu nous a choisis avant la création du monde pour que nous soyons saints et sans défaut devant lui. Dans son amour, il nous a prédestinés à être ses enfants adoptifs par Jésus-Christ. C’est ce qu’il a voulu, dans sa bienveillance, pour que nous célébrions la gloire de sa grâce, dont il nous a comblés dans le bien-aimé. » (Éphésiens 1.3-6)

Alors que nous ne le méritons pas et ne pouvons même pas le mériter (Éphésiens 2.8-9), le Seigneur Jésus-Christ nous a bénis de toute bénédiction spirituelle et nous accepte tels que nous sommes. Son acceptation est un don de sa grâce et transcende tout ce que nous pouvons ressentir qui ne dépende pas de la véracité de la Parole de Dieu. En nous appropriant cette vérité par la foi, elle prend vie dans nos cœurs.

Vivre selon nos sentiments est douloureux. Nous serons tous blessés et déçus par les autres, car nous vivons dans un monde déchu. C’est notre réaction à cette douleur et à cette déception qui nous empêche d’avancer ou, au contraire, nous rend plus forts dans notre marche avec le Seigneur. Le choix nous appartient. Dieu nous permet de surmonter les déceptions de la vie en sachant qu’il pourvoit à tous nos besoins. En nous reposant en lui, nous jouissons de sa grâce et de son réconfort. Chaque enfant de Dieu né de nouveau jouit de toutes les bénédictions divines, il nous suffit de les recevoir. Ne pas le faire est comme avoir un million de dollars sur notre compte en banque et mourir de faim parce que nous ne voulons pas acheter à manger avec cet argent.

En tant que croyants, nous ne sommes pas définis par nos échecs passés ni par le rejet des autres, mais par notre identité d’enfants de Dieu, régénérés pour une nouvelle vie, bénis de toute bénédiction spirituelle et acceptés en Jésus-Christ. C’est ce facteur qui définit une vie victorieuse : nous pouvons marcher par nos propres forces, selon ce que l’Apôtre Paul appelle notre « chair », ou par la puissance du Saint-Esprit. Le choix nous appartient. Dieu nous a donné une armure (Éphésiens 6.11-18), mais c’est à nous de nous en revêtir par la foi.

Par conséquent, vous devrez peut-être faire face au rejet dans cette vie, mais cela ne change rien au fait que vous êtes l’enfant du Roi. Vous pouvez revendiquer votre héritage et avancer dans la grâce, en pardonnant aux autres et à vous-même car le Seigneur Jésus-Christ vous a pardonné (Éphésiens 4.32).


Retour à la page d'accueil en français

Comment surmonter mon sentiment de rejet ?