Que dit la Bible de la vengeance ?


Question : « Que dit la Bible de la vengeance ? »

Réponse :
La Bible a beaucoup de choses à dire au sujet de la vengeance. Les termes hébreux et grecs traduits par « vengeance » et « se venger » sont liés à l'idée de châtiment, ce qui est crucial pour comprendre pourquoi Dieu se réserve le droit de se venger.

Le verset-clé qui illustre cette vérité se trouve dans l'Ancien Testament et est cité deux fois dans le Nouveau. Dieu dit : « C'est à moi qu'appartient la vengeance, c'est moi qui leur donnerai ce qu'ils méritent quand leur pied trébuchera ! En effet, le jour de leur malheur est proche et ce qui les attend ne tardera pas. » (Deutéronome 32.35, Romains 12.19, Hébreux 10.30) Dans le livre du Deutéronome, Dieu se plaint des Israélites, un peuple à la nuque raide, rebelle et idolâtre, qui l'a rejeté et a encouru sa colère à cause de sa méchanceté. Il promet de se venger d'eux en son heure et selon ses motivations parfaites et pures. Les deux passages du Nouveau Testament parlent de l'attitude des chrétiens, qui ne doivent pas usurper l'autorité de Dieu, mais le laisser exercer comme il l'entend son juste jugement et sa rétribution divine contre ses ennemis.

Contrairement à nous, Dieu ne se venge jamais avec des motivations impures, mais pour punir ceux qui l'ont offensé et rejeté. Nous pouvons cependant prier pour demander à Dieu d'exercer sa vengeance sainte et parfaite contre ses ennemis et de venger ceux qui sont opprimés par le mal. Dans le Psaume 94.1, le Psalmiste demande à Dieu de venger les justes, non par sentiment vindicatif incontrôlé, mais comme une juste rétribution de la part du juge éternel dont les jugements sont parfaits. Même quand les innocents souffrent et que les méchants semblent prospérer, la justice appartient à Dieu seul. « L'Éternel est un Dieu jaloux, il se venge. L'Éternel se venge, il est plein de fureur. L'Éternel se venge de ses adversaires, il garde rancune à ses ennemis. » (Nahum 1.2)

La Bible ne contient que deux passages qui disent de Dieu a permis ou permet à des hommes d'exercer sa vengeance en son nom. D'abord, après que les Madianites se sont rendus coupables d'actes de violence épouvantables contre les Israélites, la coupe de la colère de Dieu contre eux avait atteint son comble, si bien qu'il a ordonné à Moïse de conduire le peuple dans une guerre sainte à leur encontre. « L'Éternel dit à Moïse : « Venge les Israélites des Madianites. Ensuite, tu iras rejoindre les tiens. » » (Nombres 31.1-2) Même là, Moïse n'a pas agi de son propre chef, mais il n'était qu'un instrument entre les mains de Dieu, pour accomplir ses plans parfaits, sous sa direction et ses instructions. Ensuite, les chrétiens doivent se soumettre aux autorités que Dieu a établies au-dessus d'eux, car ils sont ses instruments pour « punir ceux qui font le mal » (1 Pierre 2.13-14). Comme dans le cas de Moïse, nos dirigeants n'agissent pas de leur propre autorité, mais accomplissent la volonté de Dieu pour la rétribution des méchants.

Nous pouvons être tentés de nous attribuer le rôle de Dieu et de punir nous-mêmes ceux dont nous estimons qu'ils le méritent, mais, du fait de notre nature pécheresse, nous ne pouvons nous venger avec des motivations pures. C'est pourquoi, la Loi de Moïse contient ce commandement : « Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune contre les membres de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Éternel. » (Lévitique 19.18) Même David, « un homme selon le cœur de Dieu » (1 Samuel 13.14), a refusé de se venger de Saul, dont il était pourtant la victime innocente. David s'est soumis au commandement de Dieu de renoncer à la vengeance et de lui faire confiance : « L'Éternel sera juge entre toi et moi, et il me vengera de toi, mais je ne porterai pas la main contre toi. » (1 Samuel 24.13)

En tant que chrétiens, nous devons laisser à Dieu la vengeance et obéir au commandement de Jésus : « Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous détestent] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent. » (Matthieu 5.44)

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la vengeance ?