Qu'est-ce qui, dans ce monde, a réellement une valeur éternelle ?


Question : « Qu'est-ce qui, dans ce monde, a réellement une valeur éternelle ? »

Réponse :
Il va sans dire que les seules choses ayant une valeur éternelle dans ce monde sont les choses éternelles. La vie dans ce monde est temporelle, pas éternelle. La seule dimension de la vie avec une valeur éternelle est donc celle qui dure éternellement. La chose la plus importante dans ce monde, avec une valeur éternelle, est évidemment notre relation avec Jésus-Christ, car le don gratuit de la vie éternelle appartient à tous ceux qui croient (Jean 3.16). Jésus a dit : « C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi. » (Jean 14.6) Tous, chrétiens ou non, passeront l'éternité quelque part. La seule alternative au ciel avec Christ est une destinée de châtiment éternel pour ceux qui le rejettent (Matthieu 25.46).

Concernant l'abondance de biens matériels que ce monde offre et que certains poursuivent avec tant de ténacité, Jésus enseigne de ne pas accumuler pour nous-mêmes des trésors terrestres pouvant être détruits ou volés (Matthieu 6.19-20). Après tout, nous n'avons rien apporté avec nous dans ce monde et n'en emporterons rien. Pourtant, nous oublions souvent nos valeurs chrétiennes les plus fondamentales dans notre ardente recherche de succès et de confort matériel, au point d'en oublier Dieu. Moïse a déjà abordé ce problème il y a 3 500 ans : alors que le peuple d'Israël était sur le point d'entrer dans la terre promise, il les a avertis de ne pas oublier Dieu, car il savait qu'une fois qu'ils auraient « construi[t] et habitera[ient] de belles maisons », leurs cœurs s'enorgueilliraient (Deutéronome 8.12-14). Une vie vécue pour soi-même, pour en profiter au maximum selon les valeurs de ce monde, n'a certainement aucune valeur éternelle.

Ce que nous faisons du court passage de notre vie sur terre peut revêtir une grande valeur éternelle. Les Écritures disent clairement que nous ne sommes pas sauvés et ne conservons pas notre salut par nos œuvres (Éphésiens 2.8-9), mais aussi que nous obtiendrons une récompense éternelle pour ce que nous aurons accompli sur terre, ainsi que Christ lui-même l'a dit : « En effet, le Fils de l'homme va venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il traitera chacun conformément à sa manière d'agir. » (Matthieu 16.27) « En réalité, c'est lui qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d'avance afin que nous les pratiquions. » (Éphésiens 2.10, italiques ajoutés) Ces « œuvres bonnes » impliquent de servir le Seigneur du mieux possible avec ce qu'il nous a donnés, en dépendant pleinement de lui.

L'Apôtre Paul aborde la question de la qualité des œuvres qui apportent une récompense éternelle. Il compare les chrétiens à des ouvriers et la qualité de leur œuvre aux matériaux de construction employés. Les matériaux qui survivent au feu purificateur divin, « l'or, […] l'argent [et l]es pierres précieuses », ont une valeur éternelle, tandis que les matériaux inférieurs, « [le] bois, [le] foin [et] la paille », n'ont pas de valeur éternelle et ceux qui construisent sur le fondement de Christ avec ces matériaux n'auront pas de récompense (1 Corinthiens 3.11-13). Pour faire bref, Paul dit que ce ne sont pas toutes nos œuvres et notre conduite qui méritent une récompense.

Il y a bien des manières dont nous serons récompensés pour notre service du Seigneur. D'abord, nous devons reconnaître que chaque croyant authentique a été mis à part par Dieu et pour lui. Avec le don du salut, nous avons reçu des dons spirituels (1 Corinthiens 12.7, 11). Si nous les estimons sans importance, nous devons nous rappeler que, comme Paul l'a écrit à l'église de Corinthe, le corps de Christ est composé de plusieurs membres (1 Corinthiens 12.14). « En fait, Dieu a placé chacun des organes dans le corps comme il l’a voulu. […] Bien plus, les parties du corps qui paraissent être les plus faibles sont nécessaires. » (1 Corinthiens 12.18, 22, italiques ajoutées) En exerçant nos dons spirituels, nous jouons un rôle important dans le corps de Christ et notre œuvre a une valeur éternelle.

Chaque membre du corps de Christ peut contribuer avec humilité à l'édification du corps, pour la gloire de Dieu. Chacune de nos contributions s'ajoute à la belle mosaïque de l'œuvre que Dieu accomplit quand chacun de nous joue son rôle. Souvenez-vous que Christ n'a pas d'autre corps sur terre que nous. Nous sommes ses mains et ses pieds. Il distribue les dons spirituels pour que ceux qui les reçoivent puissent administrer sa grâce aux autres. Si nous aimons Dieu et obéissons à ses commandements, que nous persévérons dans la foi malgré l'opposition et la persécution, que nous manifestons sa miséricorde aux pauvres, aux malades et aux démunis et qu'en son nom, nous soulageons la douleur et la souffrance qui nous entourent, alors nous construisons avec « de l'or, de l'argent [et] des pierres précieuses » qui ont une valeur éternelle.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce qui, dans ce monde, a réellement une valeur éternelle ?