Comment vaincre la tentation ?



 


Question : « Comment vaincre la tentation ? »

Réponse :
Les Écritures disent que nous sommes tous tentés. 1 Corinthiens 10.13 dit : « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine. » Cette vérité peut être source d’encouragement pour nous alors que nous nous sentons souvent seuls face aux tentations de ce monde. Même Christ a été tenté : « En effet, nous n’avons pas un grand-prêtre incapable de compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté en tout point comme nous, mais sans commettre de péché » (Hébreux 4.15).

D’où viennent donc ces tentations ? Avant tout, il est important de comprendre qu’elles ne viennent pas de Dieu, même s’il les permet. Jacques 1.13 dit : « Dieu ne peut pas être tenté par le mal et il ne tente lui-même personne ». Au premier chapitre du livre de Job, on voit Dieu qui permet à Satan de tenter Job, mais avec des limites. Satan rôde sur la terre comme un lion, cherchant qui dévorer (1 Pierre 5.8). Le verset 9 nous exhorte à lui résister tout en sachant que les autres chrétiens subissent également ces attaques. Ces passages nous montrent que ces tentations viennent de Satan. On voit en Jacques 1.14 que la tentation naît aussi au-dedans de nous : « chacun est tenté quand il est attiré et entraîné par ses propres désirs. » C’est quand nous tolérons certaines pensées, que nous nous permettons d’aller là où nous ne devons pas et prenons des décisions en fonction de nos envies charnelles que nous sommes tentés.

Comment donc résister à la tentation ? D’abord, nous devons revenir à l’exemple de la tentation de Jésus par Satan dans le désert en Matthieu 4.1-11 : chaque fois qu’il a été tenté, il a répondu en citant les Écritures. Si le Fils de Dieu s’est servi de la Parole de Dieu pour mettre fin à la tentation et que nous savons qu’il y est parvenu, car, après trois tentatives, « le diable le laissa » (verset 11), à combien plus forte raison devons-nous la citer pour résister à la tentation ? Tous nos efforts seront vains et inefficaces s’ils ne sont pas inspirés par la puissance du Saint-Esprit et par la lecture, l’étude et la méditation constante de la Parole. Ainsi, nous serons « transformés par le renouvellement de l’intelligence » (Romains 12.2). Aucune autre arme que « l’épée de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu » (Éphésiens 6.17) ne nous permet de résister à la tentation. Colossiens 3.2 dit : « Attachez-vous aux réalités d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. » Si notre esprit est rempli des dernières séries télévisées, de la musique en vogue et de tout ce que notre culture peut nous offrir d’autre, nous serons bombardés de messages et d’images qui nous mèneront inévitablement à des convoitises pécheresses. Si, au contraire, il est rempli de la majesté et de la sainteté de Dieu, de l’amour et de la compassion de Christ reflétés dans sa Parole parfaite, nous verrons notre intérêt pour les choses de ce monde se réduire jusqu’à disparaître. Sans l’influence de la Parole sur notre esprit, nous sommes ouverts à tout ce que Satan veut nous lancer.

Tel est le seul moyen de garder notre cœur et notre esprit contre la tentation. Souvenons-nous des paroles de Christ à ses disciples dans le jardin, la nuit de son arrestation : « Restez vigilants et priez pour ne pas céder à la tentation. L’esprit est bien disposé, mais par nature l’homme est faible » (Matthieu 26.41). La plupart des chrétiens ne se précipiteraient pas les bras ouverts dans le péché, mais nous ne pouvons pas lui résister, car notre chair n’est pas assez forte pour cela. Nous nous mettons dans des situations compromettantes ou remplissons notre esprit de passions pécheresses qui nous poussent à enfreindre les commandements de DIeu.

Nous devons renouveler nos pensées, comme le dit Romains 12.1-2. Nous ne devons plus penser comme le monde ni marcher de la même manière que lui. Proverbes 4.14-15 dit : « N’emprunte pas le sentier des méchants et ne t’avance pas sur le chemin des hommes mauvais. Évite-le, n’y passe pas ! Détourne-toi de lui et passe plus loin ! » Nous devons éviter les chemins du monde, qui nous mènent à la tentation, car notre chair est faible et nous nous laissons facilement entraîner par nos envies.

Matthieu 5.29 a un excellent conseil pour nous : « Si ton œil droit te pousse à mal agir, arrache-le et jette-le loin de toi, car il vaut mieux pour toi subir la perte d’un seul de tes membres que de voir ton corps entier jeté en enfer. » Cela semble sévère, mais le péché est très grave ! Jésus ne nous demande pas de nous amputer littéralement : s’arracher un œil est une mesure draconienne et il nous enseigne que nous devons être radicaux dans notre lutte contre le péché.


Retour à la page d'accueil en français

Comment vaincre la tentation ?