Que dit la Bible du fait de tomber amoureux ?


Question : « Que dit la Bible du fait de tomber amoureux ? »

Réponse :
Tomber amoureux, c'est s'enticher d'une personne et commencer à se sentir attiré par elle. Cette expression décrit notre état émotionnel, quand ces émotions enivrantes commencent à se saisir de nous. La Bible ne parle pas de ce sujet, mais elle a beaucoup de choses à dire sur l'amour.

La Bible présente l'amour, non comme une émotion, mais comme un choix conscient : nous décidons d'aimer, nous nous engageons à agir pour les meilleurs intérêts de l'autre. L'état amoureux est fondé sur des émotions et (très probablement) des hormones en ébullition. La Bible enseigne que l'amour peut exister indépendamment des sentiments. Nous n'avons pas besoin d'hormones pour obéir au commandement : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Jacques 2.8)

L'amour est évidemment souvent accompagné d'émotions agréables et il est normal d'avoir des sentiments chaleureux à l'égard d'une personne qui nous attire. Il est d'autant plus normal et naturel d'avoir des sentiments positifs et des poussées hormonales en présence de notre conjoint. Cependant, si notre amour dépend uniquement de cela, nous aurons des problèmes. Que se passera-t-il quand les sentiments et les hormones s'estomperont ? Cesserons-nous d'aimer ?

Notre amour ne doit jamais dépendre des sentiments ni de l'attirance romantique. L'idée de tomber amoureux attache trop d'importance à l'état émotionnel des personnes impliquées, presque comme si l'amour était un accident : « Je ne peux pas m'empêcher de tomber amoureux de toi » est un beau titre de chant, mais dans la vie réelle, nous avons la responsabilité de rester maîtres de nos émotions. Beaucoup de mariages ont échoué (et beaucoup de gens se sont mariés de manière irréfléchie) parce que quelqu'un est tombé amoureux de la mauvaise personne. Dieu déteste le divorce (Malachie 2.16), même si nous sommes tombés amoureux de quelqu'un d'autre.

L'amour n'est pas quelque chose qui nous tombe dessus : c'est un engagement que nous prenons et qui se renforce avec le temps. Une partie du problème est que le monde a tordu le sens du véritable amour, au point où tomber amoureux est souvent synonyme d’être pris de convoitise, d’une passion éphémère ou d’être en relation de codépendance. L'amour est « la voie par excellence » (1 Corinthiens 12.31). « L'amour est patient, il est plein de bonté. » (1 Corinthiens 13.4) Nous ne « tombons » pas dans la patience et la bonté. Plus notre amour grandit, plus nous apprendrons à donner et à nous consacrer aux autres (voir Jean 3.16 et 1 Jean 4.10).

Tomber amoureux est une très belle expérience, qui suscite des sentiments agréables de romantisme idéalisé. Ces sentiments eux-mêmes sont une bonne chose et il est possible que la personne dont nous sommes tombés amoureux nous corresponde effectivement, mais nous devons nous souvenir que l'amour est plus qu'un état émotionnel fondé sur l'attraction physique. Ceux qui tombent amoureux sont parfois aveugles face à la réalité de la situation et peuvent facilement confondre l'intensité de leurs sentiments avec le véritable amour. La fiancée du Cantique des Cantiques parle d'amour durable et exhorte son fiancé : « Fais de moi comme une empreinte sur ton cœur, comme une empreinte sur ton bras. » (Cantique des Cantiques 8.6) Autrement dit : « Consacre-moi toutes tes émotions (ton cœur) et toute ta force (ton bras). »

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible du fait de tomber amoureux ?