Qu'est-ce que la théologie philosophique ?


Question : « Qu'est-ce que la théologie philosophique ? »

Réponse :
La théologie philosophique est une branche de la théologie qui a recours à des méthodes philosophiques pour mieux comprendre les vérités divines. La question du lien entre théologie et philosophie dans la recherche de la vérité, notamment si la révélation divine peut et doit se suffire à elle-même, est âprement débattue. À travers les siècles, plusieurs théories se sont développées à ce sujet. Certains insistent sur l'importance d'une distinction absolue entre théologie et philosophie, les deux n'ayant rien en commun, tandis que d'autres pensent que la philosophie et la raison humaine sont nécessaires pour comprendre la révélation divine et d'autres encore défendent une approche modérée, considérant la philosophie comme un bon outil tout en prenant garde à ne pas lui accorder trop d'importance.

La théologie philosophique est née au XVIIIème et XIXème siècles, quand la foi chrétienne s'est retrouvée sous le feu croisé des attaques positivistes, modernistes et du Siècle des Lumières. Les théologiens, qui cherchaient un moyen d'expliquer et de défendre leurs croyances, ont découvert qu'ils pouvaient défendre la révélation divine par des méthodes philosophiques. Il y avait déjà des précédents au recours à la philosophie pour expliquer et analyser la théologie. Thomas d'Aquin, Augustin et d'autres théologiens anciens avaient repris les idées d'Aristote et de Socrate dans le cadre d'une tentative derepenser et comprendre les concepts bibliques. Beaucoup d'apologètes modernes se servent d'arguments philosophiques, par exemple des arguments téléologique et ontologique en faveur de l'existence de Dieu, qui sont fermement enracinés dans la théologie philosophique.

La Bible dit qu'examiner un sujet ou chercher une vérité que Dieu a cachée est une gloire (Proverbes 25.2). Nous sommes doués de raison et il n'y a rien de mal à étudier la philosophie, mais nous devons être prudents : l'étude de la philosophie comporte de nombreux dangers spirituels. Dieu nous avertit : « évite les bavardages profanes et les objections de la pseudo-connaissance. » (1 Timothée 6.20) Les théories et spéculations humaines n'ajoutent rien d'utile à la Parole de Dieu, qui est elle-même suffisante pour nous équiper « pour toute bonne œuvre » (2 Timothée 3.16-17). Quand Job et ses trois amis ont cherché à comprendre les voies de Dieu par des raisonnements humains, ils ont échoué. Au final, Dieu leur a montré qu'ils obscurcissaient sa révélation par « des discours dépourvus de savoir » (Job 38.2).

La théologie philosophique est un outil qui peut être bien ou mal utilisé. Tout est une question de motivations et de priorités : si nous cherchons à comprendre la voie et les pensées de Dieu à l'aide de constructions humaines, nous n'y arriverons pas. L'homme cherche en vain à parvenir jusqu'à Dieu depuis l'épisode de la tour de Babel. Cependant, si nous sommes motivés par notre amour pour Dieu et par un désir sincère de le connaître et que nous cherchons à mieux comprendre sa Parole par notre raison, nos efforts porteront du fruit. La philosophie n'est pas elle-même la vérité, mais elle est un outil au service de la vérité. Elle peut être un outil pour mieux comprendre la vérité. La Parole inspirée et inerrante de Dieu est d'une importance suprême et toute philosophie humaine doit venir après elle. C'est la Bible qui juge nos philosophies, pas l'inverse (voir Hébreux 4.12).

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que la théologie philosophique ?