Qu'est-ce que la théologie du processus ?


Question : « Qu'est-ce que la théologie du processus ? »

Réponse :
La théologie du processus est fondée sur l'idée que le seul absolu dans le monde est le changement et que Dieu change donc aussi constamment. La Bible dit clairement que la théologie du processus est fausse. Ésaïe 46.10 est sans équivoque sur la souveraineté et la nature inchangeable de Dieu : « Je révèle dès le début ce qui doit arriver, et longtemps à l'avance ce qui n'est pas encore mis en œuvre. Je dis : « Mon projet se réalisera et je mettrai en œuvre tout ce que je désire. » » Jésus-Christ, la deuxième personne de la Trinité, ne change pas non plus : « Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour l'éternité. » (Hébreux 13.8) La Bible dit clairement que ses plans ne changent pas selon les caprices des hommes (Psaume 33.11). « Il n'y a ni changement ni l'ombre d'une variation » en Dieu (Jacques 1.17). La théologie du processus ne considère cependant pas la Bible comme inspirée, ni comme notre autorité finale.

La Bible décrit de nombreux attributs, qualités et caractéristiques de Dieu, notamment sa sainteté (Ésaïe 6.3, Apocalypse 4.8), sa souveraineté (1 Chroniques 29.11, Néhémie 9.6, Psaume 83.18, Ésaïe 37.20), son unité (Deutéronome 6.4), son omniprésence (Psaume 139.7-10), son omniscience (Job 28.24, Psaume 147.4-5), son omnipotence (Job 42.1-2), son existence par lui-même (Exode 3.14, Psaume 36.9), son éternité (Psaume 90.2, Habakuk 1.12), son immuabilité (Psaume 33.11, Jacques 1.17), sa perfection (Deutéronome 32.3-4), son infinitude (Job 5.9, 9.10), sa vérité (Deutéronome 32.4, Psaume 86.15), son amour (1 Jean 4.8, 16), sa justice (Psaume 11.7, 119.137), sa fidélité (Deutéronome 7.9, Psaume 89.33), sa miséricorde (Psaume 102.17), sa grâce (Exode 22.27, Néhémie 9.17, 31, Psaume 86.15, 145.17), sa justice (Psaume 111.7, Ésaïe 45.21) et sa liberté (Job 23.13, Proverbes 21.1), qu'il emploie et exerce activement dans le monde aujourd'hui. Dieu transcende toute sa création, mais il est personnel et connaissable.

La théologie du processus nie la divinité de Jésus-Christ et affirme qu'il n'était pas différent des autres hommes. De plus, la philosophie humaniste de laquelle est inspirée la théologie du processus affirme que l'homme n'a pas besoin d'être sauvé, alors que la Bible dit clairement que sans Christ, l'homme est perdu, sans espoir et destiné à passer l'éternité en enfer. La Bible dit que Jésus-Christ est Dieu (Ésaïe 9.6-7, Matthieu 1.22-23, Jean 1.1, 2, 14, 20.28, Actes 16.31, 34, Philippiens 2.5-6, Colossiens 2.9, Tite 2.13, Hébreux 1.8, 2 Pierre 1.1) et que sans sa mort pour les pécheurs (Romains 3.23, 6.23, 2 Corinthiens 5.21), personne ne peut être sauvé (Jean 1.12, 3.18, 3.36, 14.6, Actes 4.10-12, 16.30-31).

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que la théologie du processus ?