Quʼest-ce que la doctrine de la suffisance des Écritures ? Que signifie le fait que la Bible est suffisante ?



 


Question : « Quʼest-ce que la doctrine de la suffisance des Écritures ? Que signifie le fait que la Bible est suffisante ? »

Réponse :
La doctrine de la suffisance des Écritures est un principe fondamental de la foi chrétienne. Elle veut dire que la Bible est tout l’équipement qu’il nous faut pour une vie de foi et de service, quʼelle présente clairement le dessein de Dieu pour restaurer la relation brisée entre lʼhumanité et lui, par son Fils Jésus-Christ. La Bible nous enseigne la foi, lʼélection et le salut par la mort de Jésus sur la croix et sa résurrection. Aucun autre écrit nʼest nécessaire pour comprendre cette bonne nouvelle et il nʼy a pas besoin dʼautres écrits pour nous équiper pour une vie de foi.

Par « les Écritures », les chrétiens entendent lʼAncien et le Nouveau Testament. LʼApôtre Paul a affirmé que les Écritures « peuvent […] rendre sage en vue du salut par la foi en Jésus-Christ. Toute lʼÉcriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que lʼhomme de Dieu soit formé et équipé pour toute bonne œuvre » (2 Timothée 3.15-17). Si les Écritures sont « inspirée[s] de Dieu », elles ne viennent pas de lʼhomme. Bien quʼelles aient été écrites par des hommes, ces « hommes ont parlé de Dieu comme ils ont été portés par le Saint-Esprit » (2 Pierre 1.21). Aucun livre écrit par les hommes nʼest suffitant pour nous équiper pour toute bonne œuvre : seule la Parole de Dieu le peut. De plus, si les Écritures suffisent à nous former et nous équiper en profondeur, nous nʼavons besoin de rien de plus.

Colossiens 2 aborde les dangers auxquels est confrontée une église si la suffisance des Écritures est contestée ou si elles sont associées à des écrits non bibliques. Paul a averti lʼéglise de Colosses : « Faites attention : que personne ne vous prenne au piège par la philosophie, par des tromperies sans fondement qui sʼappuient sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires qui régissent ce monde, et non sur Christ. » (Colossiens 2.8) Jude est encore plus direct : « alors que jʼavais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun, jʼai été contraint de vous envoyer cette lettre afin de vous encourager à combattre pour la foi transmise aux saints une fois pour toutes. » (Jude 1.3) Notez lʼexpression « une fois pour toutes », qui montre clairement quʼaucun autre écrit, peu importe la piété du pasteur, du théologien ou de la dénomination, ne doit être considéré comme égal ou complémentaire à la Parole de Dieu. La Bible contient tout ce qui est nécessaire au croyant pour comprendre le caractère de Dieu, la nature de lʼhomme et les doctrines du péché, du ciel, de lʼenfer et du salut en Jésus-Christ.

Les versets les plus forts au sujet de la suffisance de la Bible se trouvent peut-être dans le livre des Psaumes. Au Psaume 19.7-14, David se célèbre la Parole de Dieu en déclarant quʼelle est parfaite, fiable, vraie, radieuse, lumineuse, sûre et entièrement juste. Puisque la Bible est « parfaite », nous nʼavons besoin dʼaucun autre écrit.

La suffisance des Écritures est aujourdʼhui attaquée et, malheureusement, ces attaques viennent trop souvent de nos églises elles-mêmes. Les techniques de gestion du monde, les méthodes de rassemblement de foules, le divertissement, les révélations extra-bibliques, le mysticisme et le conseil psychologique affirment tous que la Bible et ses préceptes ne sont pas adaptés à la vie chrétienne. Mais Jésus a dit : « Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent. » (Jean 10.27) Sa voix est tout ce que nous avons besoin dʼentendre et les Écritures sont sa voix, entièrement suffisantes.


Retour à la page d'accueil en français

Quʼest-ce que la doctrine de la suffisance des Écritures ? Que signifie le fait que la Bible est suffisante ?