Est-ce péché de pratiquer un sport extrême ?


Question : « Est-ce péché de pratiquer un sport extrême ? »

Réponse :
N'importe quel sport peut être considéré comme « extrême », en fonction de la manière dont il est pratiqué, mais on considère généralement comme sport extrême les activités à haut risque. Pour pratiquer un sport extrême, il faut des compétences et beaucoup de courage. L'euphorie s'accompagne d'un danger accru. Voici quelques exemples de sports extrêmes : le parachutisme, l'alpinisme, le parkour et le free-running, le saut à l'élastique, le vélo de montage, le wakeboard et le BASE jump.

La Bible n'apporte pas de réponse claire à la question du sport extrême. Est-ce immoral de sauter d'un immeuble avec un parachute ? Non. La Bible interdit-elle les cascades en moto ? Non plus. Rien dans la Bible ne permet d'interdire strictement le sport extrême ; il s'agit donc d'une question de motivations et de conscience (et de courage).

Avant de vous revêtir de votre attirail pour sortir surfer sur un volcan, voici néanmoins certains principes bibliques à prendre en compte.

D'abord, nous devons obéir aux lois (Romains 13.1-2). Si la pratique d'un sport extrême implique de désobéir à la loi, alors nous devrons probablement choisir une autre activité. Le BASE jump depuis des bâtiments ou d'autres structures est par exemple illégal presque partout, si bien que ceux qui le pratiquent violent la loi. Les chrétiens doivent se caractériser par leur respect des lois, pas par leurs exploits illégaux. Avant de choisir de pratiquer un sport extrême, nous devons donc nous demander s’il est légal de le faire.

Nous sommes appelés à être de bons gérants et intendants de ce que Dieu nous a donné, notamment notre propre corps. 1 Corinthiens 6.19-20 dit : « Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps [et dans votre esprit qui appartiennent à Dieu]. » Avant de choisir de pratiquer un sport extrême, nous devons donc nous demander si nous honorons ainsi Dieu en notre corps.

Nous sommes aussi appelés à servir Dieu en annonçant l'Évangile dans le monde entier (Matthieu 28.19-20). Avant de nous inscrire pour un tournoi de sport extrême, nous devons nous demander si cela contribue à l'annonce de l'Évangile. (Il est fort possible qu'un croyant qui pratique lui-même un sport extrême soit le mieux placé pour atteindre les fans de ce sport.)

Nous devons glorifier Dieu par tout ce que nous faisons. « Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. » (1 Corinthiens 10.31) Nous devons aussi rester humbles. « Humiliez-vous devant le Seigneur et il vous élèvera. » (Jacques 4.10) Beaucoup de sportifs de l'extrême semblent concentrés uniquement sur leur propre gloire et leurs exploits, au lieu de chercher à glorifier Dieu. Avant de revêtir de notre combinaison ailée pour sauter d'une falaise, nous devons nous demander si nous sommes motivés par la gloire de Dieu ou par notre propre gloire.

Tout le monde n'est évidemment pas attiré par le sport extrême. Tous ne sont pas prêts à risquer leur vie pour une poussée d'adrénaline et certains considèrent même le sport extrême comme une activité inutilement dangereuse et imbécile. D'autres chrétiens sont cependant tout à fait capables de rester humbles et de glorifier Dieu par le sport extrême. Ils se servent de leur engagement sportif comme d'une plate-forme pour témoigner de leur foi en Christ aux autres pratiquants de sport extrême.

English


Retour à la page d'accueil en français

Est-ce péché de pratiquer un sport extrême ?