Pourquoi Adam et Ève n’ont-ils pas été surpris d’entendre un serpent leur parler ?



 


Question : « Pourquoi Adam et Ève n’ont-ils pas été surpris d’entendre un serpent leur parler ? »

Réponse :
Il est intéressant de constater que le serpent qui a parlé à Adam et Ève n’est pas le seul animal parlant dans la Bible : le prophète Balaam a été repris par son âne (voir Nombres 22.21-35). Nous devons garder à l’esprit que, même si les animaux ne parlent pas, d’autres êtres puissants (Dieu, les anges, Satan et les démons) sont capables de faire des miracles, notamment de faire parler des animaux. La plupart des exégètes pensent que ce n’était pas le serpent lui-même qui parlait dans le jardin d’Éden, mais Satan qui parlait à travers lui. Genèse 3 n’entend donc pas que les serpents sont dotés d’une intelligence leur permettant de tenir un discours cohérent.

Mais pourquoi Adam et Ève n’ont-ils pas été surpris d’entendre un animal leur parler ? Ils ne voyaient probablement pas les animaux comme nous : nous savons aujourd’hui par expérience que les animaux ne parlent pas comme les hommes, mais Adam et Ève n’avaient pas eu d’enfance ni personne d’autre de qui apprendre. Sachant qu’ils n’avaient probablement que quelques jours, il n’aurait pas été déraisonnable de leur part de penser qu’au moins certains animaux connaissaient l’usage de la parole. Il est possible aussi que ce n’était pas le premier animal parlant qu’ils rencontraient : peut-être Satan, ou même Dieu, avait-il déjà auparavant communiqué avec eux par des animaux. Le récit contient si peu de détails que cela laisse la porte ouverte à la spéculation.

Enfin, il n’était pas déraisonnable de la part d’Ève de répondre au serpent, puisqu’il parlait une langue qu’elle comprenait et posait une question intelligible. De plus, Adam n’était certainement pas loin pour vérifier que ce n’était pas son imagination qui lui jouait des tours. Ce n’était pas le serpent parlant qui aurait dû l’inquiéter, mais le fait qu’il semait en elle le doute sur les instructions divines (Genèse 3.1), contredisait Dieu (Genèse 3.4) et mettait en question ses motivations (Genèse 3.5), ce qui aurait dû empêcher Ève et Adam de lui parler.


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi Adam et Ève n’ont-ils pas été surpris d’entendre un serpent leur parler ?