Quelles furent les sept dernières paroles de Jésus-Christ sur la croix et que signifient-elles ?




Question : « Quelles furent les sept dernières paroles de Jésus-Christ sur la croix et que signifient-elles ? »

Réponse :
Voici les sept dernières paroles de Jésus-Christ sur la croix (sans ordre particulier) :

(1) Matthieu 27.46 nous dit que, vers la neuvième heure, Jésus s’est écrié d’une voix forte : « Eli, Eli, lama sabachthani ? », ce qui signifie : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Jésus exprimait ici son sentiment d’abandon, alors que Dieu l’avait chargé de tous les péchés du monde et a donc dû « se détourner » de lui. Alors que Jésus sentait le poids du péché, il était séparé de Dieu pour la première fois de toute l’éternité. C’était aussi l’accomplissement de la prophétie du Psaume 22.1.

(2) « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Luc 23.34). Ceux qui ont crucifié Jésus n’étaient pas conscients de la gravité de leur acte, parce qu’ils n’avaient pas reconnu qu’il était le Messie. Leur ignorance de la vérité divine ne signifie pas qu’ils méritent le pardon. La prière de Christ pendant qu’ils se moquaient de lui est une expression de la compassion infinie de la grâce divine.

(3) « Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23.43) Par cette affirmation, Jésus a rassuré un des criminels crucifiés avec lui qu’après sa mort, il serait avec lui au ciel. Cela lui fut accordé parce que, sur le seuil de la mort, il avait exprimé sa foi en Jésus et avait reconnu pour ce qu’il était (Luc 23.42).

(4) « Père, je remets mon esprit entre tes mains. » (Luc 23.46) Ici, Jésus remet volontairement son âme entre les mains de son Père, indiquant qu’il était sur le point de mourir et que Dieu avait accepté son sacrifice. Il « s’est offert lui-même à Dieu […] comme une victime sans défaut. » (Hébreux 9.14)

(5) « Femme, voici ton fils » et : « Voici ta mère. » Quand Jésus a vu sa mère se tenir au pied de la croix avec l’Apôtre Jean, qu’il aimait, il lui a confié sa garde. Dès lors, Jean l’a prise chez lui (Jean 19.26-27). Dans ce verset, Jésus, en fils plein de compassion, s’assure que sa mère aura quelqu’un pour prendre soin d’elle après sa mort.

(6) « J’ai soif. » (Jean 19.28) Ici, Jésus accomplit la prophétie messianique du Psaume 69.20 : « Ils mettent du poison dans ma nourriture, et pour apaiser ma soif ils me donnent du vinaigre. » En exprimant sa soif, il a poussé le soldat romain à lui donner du vinaigre, comme c’était la coutume pour une crucifixion, afin que la prophétie s’accomplisse.

(7) « Tout est accompli. » (Jean 19.30) Les dernières paroles de Jésus expriment la fin de sa souffrance et l’accomplissement de l’ensemble de l’œuvre que son Père lui avait confiée : prêcher l’Évangile, accomplir des miracles et obtenir le salut éternel pour son peuple. La rançon du péché était payée.


Retour à la page d'accueil en français

Quelles furent les sept dernières paroles de Jésus-Christ sur la croix et que signifient-elles ?