Comment comprendre le fait que l'enfer soit une séparation éternelle d’avec Dieu ?


Question : « Comment comprendre le fait que l'enfer soit une séparation éternelle d’avec Dieu ? »

Réponse :
La Bible dit clairement qu'il y a deux destinées possibles pour l'âme humaine après la mort physique : le ciel ou l'enfer (Matthieu 25.34, 41, 46, Luc 16.22-23). Seuls les justes hériteront la vie éternelle et nous ne pouvons être déclarés justes devant Dieu que par la foi en la mort et en la résurrection de Jésus-Christ (Jean 3.16-18, Romains 10.9). L'âme des justes va directement dans la présence de Dieu (Luc 23.43, 2 Corinthiens 5.8, Philippiens 1.23).

Quant à ceux qui n'auront pas accepté Jésus-Christ comme leur Sauveur, ils subiront un châtiment éternel après leur mort (2 Thessaloniciens 1.8-9). Ce châtiment est comparé, par exemple, à un étang de feu (Luc 16.24, Apocalypse 20.14-15), aux ténèbres extérieures (Matthieu 8.12) et à une prison (1 Pierre 3.19). Il est éternel (Jude 1.13, Matthieu 25.46). L'idée d'une deuxième chance de repentance après la mort n'a aucun fondement biblique. Hébreux 9.27 dit clairement que tous en passeront par la mort physique, après quoi viendra le jugement. Les chrétiens ont déjà été jugés et Jésus a pris sur lui leur condamnation. Quand nous croyons en lui, il prend notre péché et nous donne sa justice. Parce qu'il a pris sur lui notre juste châtiment, nous n'aurons plus à craindre d'être éternellement séparés de lui (Romains 8.29-30). Le jugement des incroyants est encore à venir.

2 Thessaloniciens 1.8-9 dit que Christ reviendra «pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus[-Christ]. Ils auront pour peine une ruine éternelle, loin de la présence du Seigneur et de la gloire de sa force. » L'horreur de l'enfer ne sera pas que la torture physique, mais aussi l'agonie d'être séparé de tout ce qui peut nous rendre heureux. Dieu est la source de toute bien (Jacques 1.17) et ceux qui sont séparés de lui sont privés de tout ce qui est bon pour eux. L'enfer sera un lieu de péché perpétuel et ceux qui y souffriront auront pleinement conscience de l'horreur du péché. Leur remords, leur culpabilité et leur honte seront infinis, avec la conviction que leur châtiment est juste.

Toute illusion sur la « bonté humaine » aura disparu. Être séparé de Dieu, c'est être exclu pour toujours de sa lumière (1 Jean 1.5), de son amour (1 Jean 4.8), de sa joie (Matthieu 25.23) et de sa paix (Éphésiens 2.14), dont il est la source. Tout ce qu'il y a de bon en l'homme ne fait que refléter le caractère de Dieu, en l'image de qui nous avons été créés (Genèse 1.27).

L'esprit de ceux qui ont été régénérés par le Saint-Esprit de Dieu demeurera éternellement avec lui dans un état de perfection (1 Jean 3.2). Ceux qui seront en enfer n'auront, au contraire, aucune part à ce qui est de Dieu. Tout le bien qu'ils pensaient représenter sur terre sera exposé comme une forme d'égoïsme, de convoitise et d'idolâtrie (Ésaïe 64.6). Face à la parfaite sainteté divine, aucune bonté humaine ne fait le poids. Ceux qui seront en enfer ne pourront plus jamais voir la face de Dieu, entendre sa voix, recevoir son pardon ou se réjouir de sa présence. La séparation éternelle avec Dieu est le châtiment ultime.

English


Retour à la page d'accueil en français

Comment comprendre le fait que l'enfer soit une séparation éternelle d’avec Dieu ?