settings icon
share icon
Question

Pourquoi du sang et de l'eau sont-ils sortis du côté de Jésus lorsqu'il a été transpercé ?

Réponse


La flagellation romaine que Jésus a subie avant d'être crucifié consistait normalement en 39 coups de fouet, mais pouvait être plus (Marc 15:15 ; Jean 19:1). Le fouet utilisé, appelé flagrum, était constitué de lanières de cuir tressées avec des boules de métal et des morceaux d'os pointus tissés ou entrelacés dans les tresses. Les boules ajoutaient du poids au fouet, provoquant de profondes contusions lorsque la victime était frappée. Les morceaux d'os servaient à entailler la chair. Au fur et à mesure que les coups étaient portés, les coupures étaient si graves que les muscles du squelette, les veines sous-jacentes, les tendons et les intestins des victimes étaient exposés. Ces coups étaient si violents que, parfois, les victimes n'y survivaient pas pour être crucifiées.

Les personnes flagellées subissaient souvent un choc hypovolémique, un terme qui fait référence à un faible volume sanguin. En d'autres termes, la personne avait perdu tellement de sang qu'elle était en état de choc. Les conséquences de ce choc sont les suivantes :

1) Le cœur s'emballe pour pomper du sang qui n'est pas là.

2) La victime s'effondre ou s'évanouit en raison de la faible pression sanguine.

3) Les reins s'arrêtent pour préserver les fluides corporels.

4) La personne éprouve une soif extrême, le corps cherchant à reconstituer les fluides perdus.

Les Écritures prouvent que Jésus a subi un choc hypovolémique après avoir été flagellé. Alors que Jésus portait sa propre croix à Golgotha (Jean 19:17), il s'est effondré et un homme nommé Simon a été contraint de porter la croix ou d'aider Jésus à porter la croix jusqu'à la colline (Matthieu 27:32-33 ; Marc 15:21-22 ; Luc 23:26). Cet effondrement indique que Jésus souffrait d'hypotension. Un autre indicateur que Jésus a souffert d'un choc hypovolémique est qu'il a déclaré avoir soif alors qu'il était suspendu à la croix (Jean 19:28), indiquant le désir de son corps de se réapprovisionner en liquides.

Avant la mort, les battements rapides et soutenus du cœur causés par le choc hypovolémique provoquent également une accumulation de liquide dans la poche entourant le cœur et les poumons. Cette accumulation de liquide dans la membrane entourant le cœur est appelée épanchement péricardique, et l'accumulation de liquide autour des poumons est appelée épanchement pleural. Cela explique pourquoi, après la mort de Jésus, lorsqu'un soldat romain a planté une lance dans le flanc de Jésus, perçant à la fois les poumons et le cœur, du sang et de l'eau sont sortis de son flanc, comme Jean l'a rapporté dans son Évangile (Jean 19:34).

English



Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi du sang et de l'eau sont-ils sortis du côté de Jésus lorsqu'il a été transpercé ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries