Qu'est-ce que le saint des saints ?


Question : « Qu'est-ce que le saint des saints ? »

Réponse :
Le saint des saints était la partie intérieure, la plus sacrée, du Tabernacle de Moïse et du Temple de Jérusalem. Il avait la forme d'un cube parfait et ne contenait que l'Arche de l'Alliance, qui symbolisait la relation spéciale d'Israël avec Dieu. Il n'était accessible qu'au souverain sacrificateur, qui y entrait une fois par an, le jour de la Fête des Expiations (Yom Kippour) afin de brûler de l'encens et de répandre le sang d'un animal sacrifié sur le siège de miséricorde de l'Arche, expiant ainsi ses péchés et ceux du peuple. Le saint des saints était séparé du reste du Tabernacle / Temple par un grand voile de fin lin et de fil bleu, pourpre et écarlate, décoré de chérubins d'or.

Dieu a dit qu'il se manifesterait dans le saint des saints (Lévitique 16.2), d'où la nécessité du voile, qui représente la barrière entre l'homme et Dieu. La présence du Dieu saint n'était accessible qu'au souverain sacrificateur, une fois par an seulement, car « [s]es yeux sont trop purs pour voir le mal » (Habakuk 1.13) et il ne peut tolérer le péché. Le voile et les rituels complexes auxquels se livrait le prêtre rappellent que l'homme ne peut entrer dans la présence de Dieu sans respect et déférence pour sa grandeur. Le jour de la Fête des Expiations, avant d'entrer dans le saint des saints, le souverain sacrificateur devait se laver, se revêtir de vêtements spéciaux, faire brûler de l'encens pour que la fumée lui couvre les yeux et l'empêche de voir Dieu directement et apporter avec lui le sang d'un animal sacrifié pour l'expiation des péchés (Exode 28, Lévitique 16, Hébreux 9.7).

Le saint des saints revêt un nouveau sens pour les chrétiens, manifesté dans les événements qui entourent la crucifixion de Christ : « voici que le voile du temple se déchira en deux depuis le haut jusqu'en bas » (Matthieu 27.51a), non par l'action d'un homme, mais d'une manière surnaturelle, par la puissance de Dieu, afin de montrer que, par la mort de Christ sur la croix, l'homme n'était plus séparé de Dieu. Le système sacrificiel de Ancienne Alliance a été rendu obsolète par l'entrée en vigueur de la Nouvelle Alliance. Nous ne dépendons plus des sacrifices annuels offerts par les prêtres : à cause du corps de Christ brisé sur la croix, le voile du Temple s'est déchiré, si bien que nous avons maintenant libre accès à Dieu par Jésus : « Ainsi, frères et sœurs, nous avons par le sang de Jésus l'assurance d'un libre accès au sanctuaire. Cette route nouvelle et vivante, il l'a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire de son propre corps. » (Hébreux 10.19-20)

Le sacrifice de Christ une fois pour toutes a rendu obsolètes les sacrifices annuels autrefois nécessaires, qui ne pouvaient effacer les péchés (Hébreux 10.11). Ces sacrifices n'étaient qu'une préfiguration du sacrifice parfait à venir : celui de l'Agneau de Dieu, saint, immolé pour les péchés du monde (Jean 1.29). L'accès au saint des saints, à la présence de Dieu, est à présent ouvert à tous ceux qui viennent à Christ par la foi. Là où s'élevait jadis une imposante barrière gardée par un chérubin, Dieu a ouvert la voie par le sang de son Fils.

English


Retour à la page d'accueil Français

Qu'est-ce que le saint des saints ?