La prophétie du roi de Tyr en Ézéchiel 28 fait-elle référence à Satan ?



 


Question : « La prophétie du roi de Tyr en Ézéchiel 28 fait-elle référence à Satan ? »

Réponse :
À première vue, la prophétie en Ézéchiel 28.11-19 semble faire référence à un roi humain. Tyr a reçu certaines des condamnations prophétiques les plus fermes de la Bible (Ésaïe 23.1-18, Jérémie 25.22, 27.1-11, Ézéchiel 26.1-28.19, Joël 3.4-8, Amos 1.9-10). Cette ville était connue pour avoir construit sa richesse en exploitant ses voisins. Les auteurs antiques la décrivent comme une ville remplie de marchands sans scrupules. C’était aussi un centre d’idolâtrie religieuse et d’immoralité sexuelle. Les prophètes bibliques ont repris Tyr pour son orgueil dû à sa grande richesse et à son emplacement stratégique. Ézéchiel 28.11-19 semble être une condamnation particulièrement forte du roi de Tyr à l’époque du prophète Ezéchiel, à cause de son orgueil sans limite et de sa cupidité insatiable.

Certains éléments descriptifs en Ézéchiel 28.11-19 vont cependant au-delà d’un simple roi humain. Aucun roi terrestre ne pourrait prétendre être « en Éden », être « le chérubin protecteur » ou « être sur la sainte montagne de Dieu ». Par conséquent, la plupart des exégètes croient qu’Ézéchiel 28.11-19 est une double prophétie qui compare l’orgueil du roi de Tyr à celui de Satan. Certains pensent que le roi de Tyr était en fait possédé par Satan, ce qui rendrait le lien entre eux encore plus fort et pertinent.

En effet, avant sa chute, Satan était une très belle créature (Ézéchiel 28.12-13). Il était peut-être le plus beau et le plus puissant de tous les anges. L’expression « chérubin protecteur » indique peut-être qu’il était l’ange qui « gardait » la présence de Dieu. Mais son orgueil l’a conduit à sa chute : au lieu de rendre gloire à Dieu de l’avoir créé si beau, il s’est enflé d’orgueil, pensant qu’il était lui-même l’auteur de son élévation. À cause de sa rébellion, Dieu l’a exclu de sa présence et finira par le condamner à passer l’éternité dans l’étang de feu (Apocalypse 20.10).

Comme Satan, le roi humain de Tyr était orgueilleux. Au lieu de reconnaître la souveraineté de Dieu, il attribuait les richesses de Tyr à sa propre force et à sa sagesse. Non content de sa position élevée, il en voulait toujours plus, si bien que Tyr exploitait les autres nations et augmentait ses richesses à leurs dépens. Mais, tout comme l’orgueil de Satan l’a conduit à sa chute et finira par le conduire à sa destruction éternelle, de même la ville de Tyr perdra sa richesse, sa puissance et son statut. La prophétie d’Ézéchiel sur la destruction totale de Tyr a été accomplie en partie par Nebucadnetsar (Ézéchiel 29.17-21) et entièrement par Alexandre le Grand.


Retour à la page d'accueil en français

La prophétie du roi de Tyr en Ézéchiel 28 fait-elle référence à Satan ?