Comment résister à la tentation ?


Question : « Comment résister à la tentation ? »

Réponse :
La tentation peut se définir comme « une incitation ou invitation à pécher, accompagnée de la promesse d'un gain supérieur en suivant la voie de la désobéissance ». Pour résister à la tentation, nous devons d'abord savoir que Satan est le « tentateur » suprême (Matthieu 4.3, 1 Thessaloniciens 3.5), qui nous tente depuis le jardin d'Éden (Genèse 3, 1 Jean 3.8). Nous savons cependant que la puissance de Satan sur les chrétiens a été anéantie : par sa mort et sa résurrection, notre Sauveur a remporté une victoire éternelle sur le péché et la mort. Depuis, Satan continue de rôder sur terre et de chercher à séparer les enfants de Dieu de leur Père. Ses tentations font malheureusement partie de notre vie quotidienne (1 Pierre 5.8), mais, par la puissance du Saint-Esprit et la vérité de la Parole de Dieu, nous pouvons leur résister.

L'Apôtre Paul nous encourage en ces mots : « Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine. » (1 Corinthiens 10.13) Chacun de nous fait face à la tentation. Même Jésus n'était pas immunisé contre elle : « il a été tenté en tout point comme nous » (Hébreux 4.15). Satan est l'obscure puissance qui se cache derrière la tentation, mais c'est notre nature humaine déchue et corrompue qui lui permet de s'enraciner en nous et nous pousse à l'acte, « donn[ant] naissance au péché » (Jacques 1.15). La puissance du Saint-Esprit nous permet de résister à la tentation du péché, contre laquelle nous luttons quotidiennement. Si, donc, l'Esprit de Christ demeure dans nos cœurs, nous sommes équipés pour résister aux flèches enflammées du diable, comme Paul l'écrit aux Galates : « marchez par l'Esprit et vous n'accomplirez pas les désirs de votre nature propre. » (Galates 5.16)

La Parole de Dieu a toujours été notre meilleure défense contre les tentations de Satan. Mieux nous la connaissons, plus nous serons victorieux dans nos combats quotidiens. Le Psalmiste nous dit : « Je serre ta parole dans mon cœur afin de ne pas pécher contre toi. » (Psaume 119.11) Quand Christ a été tenté par Satan dans le désert, il a commencé à lui citer les Écritures (Matthieu 4.4-11), si bien que le diable a fini par le laisser. Les chrétiens doivent étudier la Parole de Dieu avec persévérance. « Combien j’aime ta loi ! Je la médite toute la journée. Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, car je les ai toujours avec moi. » (Psaume 119.97-98)

En plus de la Parole de Dieu, la prière peut également nous aider à résister à la tentation. La nuit où Jésus a été trahi, il a prié dans le jardin de Gethsémané et a exhorté Pierre à prier également, « pour ne pas céder à la tentation » (Marc 14.38). Dans la prière du Seigneur, il nous a appris à prier pour ne pas tomber dans la tentation (Matthieu 6.13, Luc 11.4). Même quand nous sommes tentés, nous savons que « Dieu est fidèle, et il ne permettra pas que [n]ous soy[ons] tentés au-delà de vos forces », mais il préparera le moyen d'en sortir (1 Corinthiens 10.13). C'est Dieu lui-même qui l'a promis. Comme Abraham, les chrétiens doivent avoir la « pleine conviction » que Dieu a la puissance d'accomplir ce qu'il a promis (Romains 4.21).

Nous souvenir de ce que Jésus-Christ a fait pour nous nous aide également à résister à la tentation. Bien qu'il n'ait jamais commis de péché, il a subi volontairement la torture de la croix pour nous alors que nous étions encore pécheurs (Romains 5.8). Notre Sauveur a été crucifié pour chaque péché que nous ayons jamais commis et que nous commettrons jamais. Notre réaction aux efforts de Satan pour nous séduire constituent un bon indicateur de la place que l'amour de Jésus-Christ occupe dans nos cœurs.

Bien que les chrétiens disposent des outils requis pour remporter la victoire, nous devons faire preuve de bon sens et ne pas nous mettre en situation de vulnérabilité. Nous sommes déjà quotidiennement bombardés d'images et de messages qui galvanisent nos désirs pécheurs, alors nous n'avons pas besoin de nous rendre la tâche encore plus difficile. L'Esprit de Christ demeure dans nos cœurs, mais notre chair est encore faible par moments (Matthieu 26.41). Face à ce dont nous savons que c'est péché ou que cela peut l'être, Paul nous exhorte à la fuite (1 Corinthiens 6.18, 1 Timothée 6.11, 2 Timothée 2.22). Souvenez-vous que le « tentateur » est également passé maître de l'art de la justification et que les arguments qu'il emploie pour justifier le péché sont illimités.

Armés de l'Esprit de Dieu et des vérités de sa Parole, nous sommes bien équipés pour vaincre les attaques de Satan (Éphésiens 6). Quelles que soient les épreuves et tentations auxquelles nous faisons face, la Parole de Dieu et l'Esprit sont infiniment plus puissants que les stratagèmes de Satan. Si nous marchons par l'Esprit, nous verrons les tentations comme des occasions nous permettant de montrer à Dieu qu'il est vraiment le maître de nos vies.

English


Retour à la page d'accueil en français

Comment résister à la tentation ?