Comment puis-je savoir si quelque chose est péché ?



 


Question : « Comment puis-je savoir si quelque chose est péché ? »

Réponse :
Cette question comporte deux aspects : les choses directement mentionnées dans la Bible et les autres. Voici quelques listes de péchés contenues dans la Bible : Proverbes 6.16-19, Galates 5.19-21, 1 Corinthiens 6.9-10. Sans doute possible, les activités mentionnées dans ces passages sont pécheresses et Dieu les désapprouve. Il est clair que la Bible considère des choses comme le meurtre, l’adultère, le mensonge, le vol, etc., comme péchés. Il est plus difficile de répondre à cette question pour les domaines que la Bible n’aborde pas directement. Quand la Bible n’aborde pas un sujet, il nous reste les principes généraux de la Parole pour nous guider.

D’abord, il est bon de se demander, non pas si cette chose est mauvaise, mais si elle est clairement bonne. La Bible nous dit, par exemple, de « racheter le temps » (Colossiens 4.5). Notre temps sur terre est tellement court et précieux, par rapport à l’éternité, que nous ne devons pas le gaspiller pour des choses égoïstes, mais l’utiliser pour ce qui « ser[t] à l’édification et transme[t] une grâce à ceux qui [l‘]entendent » (Éphésiens 4.29).

Il est également utile de se demander si on peut honnêtement, en toute bonne conscience, demander à Dieu de bénir l’activité en question et de l’utiliser pour accomplir ses propres desseins. « Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. » (1 Corinthiens 10.31) En cas de doute, il vaut mieux s’abstenir. « Tout ce qui ne provient pas d’une conviction de foi est péché. » (Romains 14.23) Nous devons nous souvenir que nos corps, tout comme nos âmes, ont été rachetés et appartiennent à Dieu. « Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le Temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps. » (1 Corinthiens 6.19-20) Cette merveilleuse vérité devrait réellement influer sur ce que nous faisons et où nous allons avec nos corps.

De plus, nous devons évaluer nos actions, non seulement par rapport à Dieu, mais aussi par rapport à leurs conséquences sur notre famille, nos amis et les autres en général. Même si quelque chose ne nous porte pas préjudice personnellement, mais a des effets néfastes sur d’autres, c’est péché. « Il est bien de ne pas manger de viande, de ne pas boire de vin et de t’abstenir de ce qui peut être pour ton frère un obstacle. […] Nous qui sommes forts, nous avons de devoir de supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas et de ne pas rechercher ce qui nous plaît. » (Romains 14.21, 15.1)

Enfin, souvenons-nous finalement que Jésus-Christ est notre Sauveur et Seigneur et que rien ne doit passer avant notre obéissance à sa volonté. Aucune habitude, loisir ou ambition ne doit contrôler nos vies : seul Christ a cette autorité. « Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit. » (1 Corinthiens 6.12) « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en acte, faites tout au nom du Seigneur Jésus en exprimant par lui votre reconnaissance à Dieu le Père. » (Colossiens 3.17)


Retour à la page d'accueil en français

Comment puis-je savoir si quelque chose est péché ?