Que dit la Bible du racisme, des préjugés et de la discrimination ?



 


Question : « Que dit la Bible du racisme, des préjugés et de la discrimination ? »

Réponse :
Le premier point à comprendre est qu’il n’y a qu’une race : la race humaine. Caucasiens, Africains, Asiatiques, Indiens, Arabes, Juifs, etc., ne sont pas différentes races, mais différentes ethnies de la race humaine. Tous les êtres humains ont les mêmes caractéristiques physiques (évidemment avec quelques variations mineures). Bien plus important, tous ont été créés à l’image et selon la ressemblance de Dieu (Genèse 1.26-27). Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé Jésus donner sa vie pour nous (Jean 3.16). Le « monde » inclut évidemment tous les groupes ethniques.

Dieu ne fait pas de favoritisme (Deutéronome 10.17, Actes 10.34, Romains 2.11, Éphésiens 6.9) et nous ne devrions pas en faire non plus. Jacques 2.4 condamne ceux qui font preuve de discrimination comme des « juges aux mauvais raisonnements. » Au contraire, nous sommes appelés à « aimer nos prochains comme nous-mêmes » (Jacques 2.8). Dans l’Ancien Testament, Dieu a divisé l’humanité en deux races : les Juifs et les Gentils. Il voulait que les Juifs soient un royaume de prêtres qui exerce son ministère auprès des autres nations, mais au lieu de cela, la plupart des Juifs sont devenus orgueilleux et méprisaient les Gentils. Jésus-Christ a mis fin à cela et a détruit le mur de haine qui les séparait (Éphésiens 2.14). Toute forme de racisme, de préjugé et de discrimination est un affront à l’œuvre de Christ à la croix.

Jésus nous ordonne de nous aimer les uns les autres (Jean 13.34). Si Dieu est impartial et nous aime avec impartialité, nous devons nous aimer les uns les autres de la même manière. Jésus enseigne en Matthieu 25 que ce que nous faisons aux plus petits de ses frères, c’est à lui que nous le faisons. Si nous traitons quelqu’un avec mépris, nous sommes en train de maltraiter une personne que Dieu a créée à son image et de blesser quelqu’un que Dieu aime et pour qui Jésus est mort.

Le racisme, sous des formes et à des degrés divers, est une plaie pour l’humanité depuis des millénaires. Frères et sœurs de diverses ethnies, il ne devrait pas en être ainsi ! Les victimes de racisme, de préjugés et de discriminations ont besoin de pardonner. Éphésiens 4.32 déclare : « Soyez bons et pleins de compassion les uns envers les autres ; pardonnez-vous réciproquement comme Dieu nous a pardonné en Christ. » Les racistes ne méritent peut-être pas votre pardon, mais nous méritions encore moins celui de Dieu. Les auteurs d’actes racistes, de préjugés et de discriminations doivent se repentir. « Livrez-vous vous-mêmes à Dieu comme des morts revenus à la vie et mettez vos membres à son service comme des instruments de la justice. » (Romains 6.13) Puisse Galates 3.28 se réaliser pleinement : « Il n’y a plus ni Juif ni non-Juif, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. »


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible du racisme, des préjugés et de la discrimination ?