Qui peut être sauvé ? Le salut est-il pour tous ?



 


Question : « Qui peut être sauvé ? Le salut est-il pour tous ? »

Réponse :
Jésus a dit très clairement en Jean 3.16 qu’il sauvera tous ceux qui croient en lui : « En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. » Vous-même êtes ce « quiconque, » comme tous les habitants de la planète.

La Bible dit que si notre salut était basé sur nos propres efforts pour le gagner, personne ne serait sauvé : « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23). Le Psaume 143 ajoute au verset 2 : « car aucun vivant n’est juste devant toi. » Romains 3.10 affirme : « il n’y a pas de juste, pas même un seul. »

Nous ne pouvons pas nous sauver nous-mêmes, mais nous sommes sauvés par la foi en Jésus-Christ. Éphésiens 2.8-9 enseigne : « En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. » Nous sommes sauvés par la grâce de Dieu. La grâce, par définition, ne peut être gagnée. Nous ne méritons pas d’être sauvés : nous recevons tout simplement le salut par la foi.

La grâce de Dieu est suffisante pour couvrir tous les péchés (Romains 5.20). La Bible est remplie d’exemples de personnes sauvées, avec un arrière-plan marqué par le péché. L’Apôtre Paul a écrit à des chrétiens qui s’étaient auparavant livrés à toutes sortes de péchés, notamment l’immoralité sexuelle, l’idolâtrie, l’adultère, l’homosexualité, le vol, la cupidité et l’ivrognerie ; mais il leur rappelle ce qui s’est passé au moment de leur salut : « mais vous avez été lavés, mais vous avez été déclarés saints, mais vous avez été déclarés justes au nom du Seigneur Jésus et par l’Esprit de notre Dieu. » (1 Corinthiens 6.9-11)

L’Apôtre Paul lui-même était un persécuteur, qui avait approuvé le meurtre d’Étienne (Actes 8.1), arrêtait les chrétiens et les jetait en prison (Actes 8.3). Il écrira plus tard : « moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Cependant, il m’a été fait grâce parce que j’agissais par ignorance, dans mon incrédulité. Et la grâce de notre Seigneur a surabondé, avec la foi et l’amour qui sont en Jésus-Christ. Cette parole est certaine et digne d’être acceptée sans réserve : Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver des pécheurs. Je suis moi-même le premier d’entre eux. » (1 Timothée 1.13-15)

Dieu choisit souvent de sauver les personnes qui semblent les moins qualifiées pour accomplir ses desseins. Il a sauvé un brigand crucifié à qui il ne restait que quelques minutes à vivre (Luc 23.40-43), un persécuteur de l’Église (Paul), un pêcheur qui l’avait renié (Pierre), un soldat romain et sa famille (Actes 10), un esclave en fuite (Onésime, dans l’Épître à Philémon) et bien d’autres. Il n’y a personne que Dieu ne puisse pas sauver (Ésaïe 50.2). Nous devons répondre par la foi et recevoir son don gratuit de la vie éternelle.

Qui peut être sauvé ? Une chose est certaine : vous pouvez l’être si vous acceptez Jésus-Christ comme votre Sauveur ! Si vous n’êtes pas sûr(e) de l’avoir fait, vous pouvez le faire dès maintenant, par une prière comme celle-ci :

« Seigneur, je sais que je suis un être pécheur et qu’il me serait impossible d’aller au ciel sur la base de mes bonnes œuvres. Je mets dès à présent ma confiance en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, qui est mort pour expier mes péchés et ressuscité pour me donner la vie éternelle. Je te prie de pardonner mes péchés et de m’aider à vivre pour toi. Merci de m’accepter et de me donner la vie éternelle. »

Avez-vous pris la décision d'accepter Christ après ce que vous venez de lire ici ? Si oui, cliquez sur le bouton ci-dessous: « J’ai accepté Christ aujourd’hui. »


Retour à la page d'accueil en français

Qui peut être sauvé ? Le salut est-il pour tous ?