Qui sont les quatre cavaliers de l’Apocalypse ?



 


Question : « Qui sont les quatre cavaliers de l’Apocalypse ? »

Réponse :
Les quatre cavaliers de l’Apocalypse sont décrits en Apocalypse 6.1-8. Ils symbolisent différents événements de la fin des temps. Le premier cavalier de l’Apocalypse est mentionné en Apocalypse 6.2 : « Je regardai et je vis apparaître un cheval blanc. Celui qui le montait avait un arc ; une couronne lui fut donnée et il partit en vainqueur et pour remporter la victoire. » Il s’agit probablement de l’Antéchrist, qui recevra l’autorité et vaincra tous ceux qui s’opposeront à lui. Il est l’imitateur fallacieux du Christ véritable, qui reviendra également sur un cheval blanc (Apocalypse 19.11-16).

Le deuxième cavalier de l’Apocalypse apparaît en Apocalypse 6.4 : « Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre afin que les hommes s’entre-tuent, et une grande épée lui fut donnée. » Il représente les terribles guerres qui vont éclater à la fin des temps. Le troisième cavalier est décrit en Apocalypse 6.5-6 : « Je regardai et je vis apparaître un cheval noir. Celui qui le montait tenait une balance à la main. Et j’entendis une voix dire, au milieu des quatre être vivants : « Une mesure de blé pour une pièce d’argent et trois mesures d’orge pour une pièce d’argent, mais ne touche pas à l’huile et au vin. » Le troisième cavalier fait référence à une grande famine qui aura lieu, vraisemblablement à cause des guerres provoquées par le deuxième cavalier.

Le quatrième cavalier est mentionné en Apocalypse 6.8 : « Je regardai et je vis un cheval verdâtre. Celui qui le montait avait pour nom « la mort, » et le séjour des morts l’accompagnait. Ils reçurent le pouvoir, sur le quart de la terre, de faire mourir les hommes par l’épée, par la famine, par la peste et par les bêtes sauvages de la terre. » Il symbolise la mort et la dévastation et semble être une combinaison des trois premiers cavaliers. Le quatrième cavalier de l’Apocalypse apportera avec lui encore plus de guerres et de terribles famines, avec des plaies et de maladies épouvantables. Le plus extraordinaire, ou terrifiant, est que les quatre cavaliers de l’Apocalypse ne sont que les « précurseurs » des jugements ultérieurs de la Tribulation, qui seront encore bien pires (Apocalypse 8-9 et 16).


Retour à la page d'accueil en français

Qui sont les quatre cavaliers de l’Apocalypse ?