Quand aura lieu la Résurrection ?



 


Question : « Quand aura lieu la Résurrection ? »

Réponse :
La Bible dit clairement que la résurrection est une réalité et cette vie ne s’arrête pas à ce monde. La mort est la fin de la vie physique, mais pas de l’existence humaine. Beaucoup croient à tort qu’il n’y aura qu’une seule résurrection générale à la fin de cet âge, mais la Bible enseigne, au contraire, une série de résurrections, certaines pour la vie éternelle au ciel et d’autres pour la damnation éternelle (Daniel 12.2, Jean 5.28-29).

La première grande résurrection est celle de Jésus-Christ, racontée dans les quatre Évangiles (Matthieu 28, Marc 16, Luc 24 et Jean 20) et mentionnée plusieurs fois dans le livre des Actes (Actes 1.22, 2.31, 4.2, 33, 26.23) et dans les Épîtres aux églises (Romains 1.4, Philippiens 3.10, 1 Pierre 1.3). 1 Corinthiens 15.12-34 insiste beaucoup sur l’importance de la résurrection de Christ et indique qu’il a été vu par plus de cinq mille personnes à l’occasion d’une de ses apparences après sa résurrection. La résurrection du Christ est le « prémice » ou la garantie de la résurrection future de chaque chrétien. Elle est aussi le fondement de la certitude du chrétien que tous les morts seront un jour ressuscités pour être jugés par Jésus-Christ en toute justice (Actes 17.30-31). La résurrection pour la vie éternelle est appelée « la première résurrection » (Apocalypse 20.5-6), tandis que la résurrection pour le jugement et le tourment est appelée « la seconde mort » (Apocalypse 20.6, 13-15).

La première grande résurrection de l’Église aura lieu au moment de l’Enlèvement, à l’occasion duquel tous ceux qui auront mis leur confiance en Jésus-Christ pendant l’ère de l’Église et qui seront morts avant le retour de Jésus seront ressuscités. L’ère de l’Église a commencé le jour de la Pentecôte et prendra fin quand Christ reviendra pour prendre les croyants au ciel avec lui (Jean 14.1-3, 1 Thessaloniciens 4.16-17). L’Apôtre Paul explique que tous les chrétiens ne mourront pas, mais que tous seront transformés, c’est-à-dire qu’ils recevront des corps ressuscités (1 Corinthiens 15.50-58), pour certains sans passer par la mort ! Les chrétiens restés vivants et ceux qui seront déjà morts seront enlevés à la rencontre du Seigneur dans les airs et seront pour toujours avec lui !

Une autre grande résurrection se produira au retour de Christ à la fin de la période de Tribulation. Après l’Enlèvement, le prochain événement de la chronologie divine est la Tribulation, qui met fin à l’ère de l’Église. Ce sera un temps de jugement terrible sur le monde, décrit avec beaucoup de détails en Apocalypse 6-18. Bien que tous les croyants de l’ère de l’Église auront été enlevés, des millions de personnes laissées sur terre reviendront à la raison pendant cette période et mettront leur foi en Jésus comme leur Sauveur. Malheureusement, la plupart paieront leur foi en Jésus de leur vie (Apocalypse 6.9-11, 7.9-17, 13.7, 15-17, 17.6, 19.1-2). Ces croyants en Jésus qui mourront pendant la Tribulation seront ressuscités au retour de Christ et régneront mille ans avec lui pendant le Millénium (Apocalypse 20.4, 6). Les croyants de l’Ancien Testament, comme Job, Noé, Abraham, David et même Jean-Baptiste (qui a été assassiné avant la naissance de l’Église) ressusciteront aussi à ce moment-là. Plusieurs passages de l’Ancien Testament décrivent ces événements (Job 19.25-27, Ésaïe 26.19, Daniel 12.1-2, Osée 13.14). Ézéchiel 37.1-14 décrit surtout le rassemblement de la nation d’Israël, par le symbolisme de cadavre qui reviennent à la vie. Le vocabulaire employé dans ce passage ne permet pas d’exclure une résurrection physique des Israélites morts ne peut être exclue du passage. Encore une fois, tous les croyants en Dieu (de l’époque de l’Ancien Testament) et tous les croyants en Jésus (de l’époque du Nouveau Testament) auront part à la première résurrection, une résurrection pour la vie (Apocalypse 20.4, 6).

Il pourrait y avoir une autre résurrection à la fin du Millénium, qui est sous-entendue, mais jamais explicitement mentionnée dans les Écritures. Il est possible que certains croyants meurent physiquement pendant le Millénium. Dieu a dit par le prophète Ésaïe : « Il n’y aura plus de nouveau-né qui vive quelques jours seulement, ni de vieillard qui meure avant d’avoir terminé tout son parcours. Celui qui mourra à 100 ans sera considéré comme jeune et celui qui n’atteindra pas 100 ans sera considéré comme maudit. » (Ésaïe 65.20) D’un autre côté, il est possible aussi que seuls ceux qui désobéiront mourront pendant le Millénium. Dans les deux cas, le corps naturel des croyants pendant le Millénium aura besoin d’une forme de transformation pour les adapter à une existence de félicité éternelle. Chaque croyant aura besoin d’un corps « ressuscité ».

Les Écritures disent clairement que Dieu détruira l’univers entier, y compris la terre, par le feu (2 Pierre 3.7-12). Cela sera nécessaire pour purifier sa création du mal et de la corruption endémiques engendrés par le péché de l’homme. À sa place, il créera un nouveau ciel et une nouvelle terre (2 Pierre 3.13, Apocalypse 21.1-4). Mais qu’adviendra-t-il des croyants qui auront survécu à la Tribulation et seront entrés dans le Millénium avec leur corps naturel ? Et de ceux qui seront nés pendant le Millénium, auront mis leur confiance en Jésus et continué à vivre dans leur corps naturel ? Paul dit clairement que la chair et le sang, mortels et soumis à la corruption, n’hériteront pas le royaume de Dieu. Le royaume éternel ne sera habitable que par ceux qui auront reçu un corps ressuscité et glorifié, immortel et incorruptible (1 Corinthiens 15.35-49). On suppose que ces croyants recevront des corps ressuscités sans passer par la mort. Les Écritures ne disent pas précisément quand cela arrivera, mais d’un point de vue théologique, cela doit être à un moment de la transition de la vieille terre et du vieil univers au nouveau ciel et à la nouvelle terre (2 Pierre 3.13, Apocalypse 21.1-4).

Enfin, il y aura une résurrection finale, apparemment des incroyants de tous les âges : Jésus Christ les ressuscitera (Jean 5.25-29) après le Millénium, son règne de mille ans (Apocalypse 20.5), et après la destruction de la terre et de l’univers actuels (2 Pierre 3.7-12, Apocalypse 20.11). C’est la résurrection décrite par Daniel comme un réveil « d[e] la poussière de la terre […] pour la honte, pour l’horreur éternelle » (Daniel 12.2). Jésus la décrit comme une « résurrection de jugement » (Jean 5.28-29).

L’Apôtre Jean a eu une vision de l’avenir : il a vu un « grand trône blanc » (Apocalypse 20.11) et le ciel et la terre « s’enfui[r] » devant celui qui y était assis dessus. Il s’agit clairement d’une description de la dissolution de toute matière par le feu, y compris l’univers entier et la terre elle-même (2 Pierre 3.7-12). Tous les morts (impies) se tiendront devant le trône, ce qui implique qu’ils auront été ressuscités après les mille ans (Apocalypse 20.5). Ils auront des corps qui pourront ressentir la douleur, mais ne cesseront jamais d’exister (Marc 9.43-48). Ils seront jugés et leur punition sera proportionnée à leurs œuvres. Un autre livre sera ouvert également : le livre de vie de l’Agneau (Apocalypse 21.27). Ceux dont les noms ne seront pas écrits dans le livre de vie sont jetés dans « l’étang de feu », qui équivaut à « la seconde mort » (Apocalypse 20.11-15). Rien n’indique que les noms de certains de ceux qui comparaîtront à ce jugement seront inscrits dans le livre de la vie. Au contraire, ceux dont les noms seront inscrits dans le livre de vie seront bénis, car ils auront reçu le pardon et pris part à la première résurrection, la résurrection à la vie (Apocalypse 20.6).


Retour à la page d'accueil en français

Quand aura lieu la Résurrection ?