Qu'est-ce que la vie éternelle ?


Question : « Qu'est-ce que la vie éternelle ? »

Réponse :
La Bible parle de la vie éternelle comme d'un don de Dieu, accessible uniquement « en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6.23), contrairement à la « mort », qui est la conséquence naturelle du péché.

Le don de la vie éternelle est pour ceux qui croient en Jésus-Christ, qui est lui-même « la résurrection et la vie » (Jean 11.25). La vie « éternelle » durera pour toujours.

Ce serait cependant une erreur de résumer la vie éternelle à une succession sans fin d'années. Le Nouveau Testament emploie souvent le terme grec aiónios, qui implique autant la qualité que la quantité, pour « éternel ». La vie éternelle n'est même pas associée aux années du tout, puisqu'elle est indépendante du temps et existe à la fois dans, en-dehors et au-delà du temps.

Pour cette raison, on peut considérer que les chrétiens ont la vie éternelle dès à présent. Nous n'avons pas à l'« attendre », car elle ne commence pas à notre mort, mais à l'instant où nous mettons notre foi en Christ. Nous l'avons dès à présent. Jean 3.36 dit : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle. » À noter que le texte dit que le croyant « a » (au présent, en grec aussi) la vie éternelle. Jean 5.24 et Jean 6.47 en parlent également au présent. L'accent n'est pas mis sur l'avenir, mais sur notre situation actuelle en Christ.

La Bible présente la vie éternelle comme intrinsèquement liée à la personne de Jésus-Christ. Jean 17.3 est un passage important, dans lequel Jésus prie : « Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ », associant « la vie éternelle » à la connaissance de Dieu et de son Fils. Il est impossible de connaître Dieu sans passer par le Fils, car c'est par lui que le Père se révèle aux élus (Jean 17.6, 14.9).

Cette connaissance porteuse de vie du Père et du Fils n'est pas qu'une connaissance intellectuelle, mais personnelle. Le jour du jugement, certains prétendront avoir été disciples de Christ sans avoir jamais eu de véritable relation avec lui. À ces faux enseignants, Jésus dira : « Je ne vous ai jamais connus. Éloignez-vous de moi, vous qui commettez le mal ! » (Matthieu 7.23) Le but de l'Apôtre Paul était de connaître le Seigneur et il met ce but en lien avec la résurrection : « Ainsi je connaîtrai Christ, la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances en devenant conforme à lui dans sa mort pour parvenir, d’une manière ou d’une autre, à la résurrection des morts. » (Philippiens 3.10-11)

Dans la nouvelle Jérusalem, l'Apôtre Jean a vu un fleuve qui coulait « du trône de Dieu et de l'Agneau ». « Entre les deux bras du fleuve se trouvait l'arbre de vie […] ; ses feuilles servent à la guérison des nations. » (Apocalypse 22.1-2) Quand nous nous sommes rebellés contre Dieu dans le jardin d'Éden, l'accès à l'arbre de vie nous a été fermé (Genèse 3.24) ; mais, à la fin des temps, Dieu, dans sa grâce, nous le rouvrira, à travers Jésus-Christ, l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde (Jean 1.29).

Chaque pécheur est à présent invité à connaître Christ et à recevoir la vie éternelle : « Que celui qui a soif vienne ! Que celui qui veut de l'eau de la vie la prenne gratuitement ! » (Apocalypse 22.17)

Comment être certain que vous avez la vie éternelle ? D'abord, confessez vos péchés à notre Dieu saint, puis acceptez que Dieu vous a donné un Sauveur : « En effet, toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée. » (Romains 10.13) Jésus-Christ, le Fils de Dieu, est mort pour nos péchés et ressuscité le troisième jour. Croyez en cette bonne nouvelle, mettez votre foi en le Seigneur Jésus et vous serez sauvé (Actes 16.31, Romains 10.9 -10).

Jean l'exprime simplement : « Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. » (1 Jean 5.11-12)

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que la vie éternelle ?