Qu'est-ce qu'un évangéliste ?


Question : « Qu'est-ce qu'un évangéliste ? »

Réponse :
Un évangéliste est quelqu'un qui annonce la bonne nouvelle, un prédicateur de l’Évangile ou missionnaire. Une personne qui a le don d'évangélisation va de lieu en lieu pour annoncer l'Évangile et appeler les hommes à la repentance. Les auteurs humains des quatre Évangiles, Matthieu, Marc, Luc et Jean, sont parfois appelés « évangélistes » parce qu'ils racontent la « bonne nouvelle » du ministère de Jésus-Christ.

Éphésiens 4.11-13 dit : « C'est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme bergers et enseignants. Il l'a fait pour former les saints aux tâches du service en vue de l'édification du corps de Christ, jusqu'à ce que nous parvenions tous à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à la maturité de l'adulte, à la mesure de la stature parfaite de Christ. » En Actes 21.8, Philippe est appelé évangéliste, et en 2 Timothée 4.5, Paul exhorte Timothée à « accompli[r] la tâche d'un évangéliste ». Il s'agit des trois seules fois où le terme évangéliste est employé dans la Bible. D'autres personnes, notamment Jésus lui-même (Luc 20.1) et Paul (Romains 1.15), peuvent être considérées comme des « évangélistes », en ce qu'elles prêchaient l’Évangile, mais Philippe est le seul que la Bible elle-même décrit comme un évangéliste.

Philippe est un des sept diacres, choisis afin de permettre aux Apôtres de poursuivre leur ministère d'enseignement et de prière (Actes 6.2-4). Il s'est installé à Césarée et y vivait depuis 20 ans environ à l'arrivée de Paul en Actes 21. Il avait auparavant évangélisé la Samarie (Actes 8.4-8) : il « prêcha le Christ » aux Samaritains (verset 5) et accomplit des miracles, notamment en chassant des démons et en guérissant des paralytiques. À noter que Philippe baptisait d'eau au nom de Jésus, mais que les nouveaux croyants n'ont été baptisés du Saint-Esprit qu'à l'arrivée des Apôtres en Samarie.

La présence de Pierre et Jean en Samarie et la venue du Saint-Esprit sur les Samaritains qui avaient cru (Actes 8.17) confirme le ministère de Philippe. En tant qu'évangéliste, Philippe a annoncé l'Évangile, puis, quand les Samaritains ont cru et reçu le Saint-Esprit, ils ont été accueillis au sein de l'Église. Alors qu'il y avait auparavant des divisions et de l'animosité entre Juifs et Samaritains, ils étaient à présent unis par le lien spirituel de l'amour (Colossiens 3.14). Les efforts pionniers de Philippe ont posé les fondements permettant à son public de recevoir le Saint-Esprit par la foi. Depuis lors, les évangélistes font ce travail de mener les hommes au salut.

Le ministère d'évangéliste de Philippe se poursuit en Actes 8 : un ange lui a dit d'aller sur la route déserte de Gaza, où il a rencontré un eunuque éthiopien qui servait à la cour de la reine d'Éthiopie. Philippe lui a expliqué la Parole de Dieu et l'eunuque a été sauvé. Philippe l'a baptisé, puis le Saint-Esprit l'a enlevé (Actes 8.39). Par la suite, il « se retrouva dans Azot, puis il alla jusqu'à Césarée en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait. » (8.40) Partout où il allait, il annonçait l'Évangile. C'est là le ministère des évangélistes.

Paul a exhorté Timothée à prêcher l'Évangile, ce qui est la « tâche d'un évangéliste » (2 Timothée 4.5). Tous les croyants sont appelés à annoncer la bonne nouvelle, jusqu'à la fin des temps (Matthieu 28.16-20). En Jude 1.3, tous les saints sont appelés à lutter pour la foi qui leur a été transmise. Le verset 23 dit : « Quant aux autres, sauvez-les avec crainte en les arrachant au feu. »

L'Église aura besoin du ministère d'évangéliste jusqu'à ce qu'elle soit parvenue à la maturité de Christ lui-même (Éphésiens 4.13). Une bonne nouvelle est faite pour être partagée. Or, nous avons la meilleure nouvelle de toutes : Jésus est mort et ressuscité pour sauver tous ceux qui font appel à lui (Romains 10.9-13).

English


Retour à la page d'accueil Français

Qu'est-ce qu'un évangéliste ?