settings icon
share icon
Question

Y a-t-il de la puissance dans le nom de Jésus ?

Réponse


Tout pouvoir attribué au nom de Jésus trouve son origine dans la Personne de Jésus. Lorsque nous "croyons au nom de Jésus", nous faisons confiance à l'œuvre achevée du Christ ressuscité sur la croix (1 Jean 5:13). Jésus n'est pas un mot magique. Il n'y a rien de spécial dans la disposition des lettres de son nom. Si Jésus n'avait pas été Dieu dans la chair, s'il n'avait pas vécu une vie parfaite, s'il n'était pas mort pour les péchés de tous ceux qui voulaient croire et s'il n'était pas ressuscité, nous ne parlerions même pas de son nom. Tout pouvoir auquel les chrétiens ont accès au nom de Jésus provient de la foi véritable en qui est Jésus et en ce qu'il fait pour les pécheurs.

Il n'y a pas de pouvoir magique dans le nom de Jésus - il n'y a de pouvoir qu'en Jésus-Christ, Lui-même. En invoquant simplement le nom de "Jésus", on ne peut s'attendre à une puissance spéciale, à un résultat ou à une meilleure position auprès de Dieu. Le nom de Jésus est cependant précieux et riche de sens. Nous en voyons une allusion dans Matthieu 1:20-21, lorsqu'un ange dit à Joseph : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint -Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. »

La puissance salvatrice, guérisseuse, protectrice, justifiante, rédemptrice de Dieu réside dans la personne du Christ, et Jésus est son nom. Et comment le Créateur omniscient, omniprésent et omnipotent de l'univers a-t-il choisi d'exercer son pouvoir ? Par son Fils, né dans des circonstances modestes - un bébé doté de toute la puissance du Roi (Luc 2:11-12). Jésus a donné sa vie pour sauver les pécheurs, et il a exercé son autorité pour la ressusciter (Jean 10:18) afin que quiconque invoque son nom avec foi puisse recevoir le pardon des péchés et le salut pour l'éternité (Romains 10:13). Voilà le pouvoir de résurrection du Sauveur - Lui seul est la force derrière Son nom.

C'est au nom de Jésus que Dieu nous ordonne de prier (Jean 16:23-24). Les croyants sont invités à prier au nom de Jésus dans l'attente que Dieu réponde aux prières (Jean 14:13-14). Prier au nom de Jésus signifie prier avec son autorité (Luc 10:19) et demander à Dieu le Père de répondre à nos prières parce que nous venons par la foi au nom de son Fils, Jésus. Prier au nom de Jésus signifie prier en accord avec le caractère de Jésus et sa volonté. Prier au nom de Jésus démontre notre foi en la puissance d'action de Dieu lorsque nous croyons que le nom de Jésus est plus qu'un simple groupement de lettres mais une représentation de ce qu'Il est réellement.

Jésus était un nom très commun dans l'Israël du premier siècle. La seule chose qui distingue le nom de Jésus de Nazareth est la Personne à laquelle il appartient et ce qu'il a fait pour nous. En Christ, « habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » (Colossiens 2:9). Jésus est « le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne » (Hébreux 1:3). Mais là où il n'y a pas de foi, pas de relation, pas de soumission à sa seigneurie, le nom de Jésus n'est qu'un mot.

Il est sage de se prémunir contre la tentation d'abuser du nom de Jésus. La Bible raconte l'histoire intrigante d'un groupe de sept Juifs à Éphèse qui ont tenté de chasser des démons en utilisant le nom de Jésus. Ces hommes ne connaissaient pas Jésus. Ils n'étaient pas des croyants. Ils cherchaient plutôt l'admiration des autres et une occasion de se faire un nom. Ils ne s'étaient pas soumis à Dieu et n'ont donc pas réussi à faire fuir les esprits (Jacques 4:7). Un jour, un démon s'est moqué des sept exorcistes, qui essayaient essentiellement de faire des tours de magie en utilisant « Jésus » comme incantation de choix : « Je connais Jésus, et je sais qui est Paul; mais vous, qui êtes-vous? Et l'homme dans lequel était l'esprit malin s'élança sur eux, se rendit maître de deux d'entre eux, et les maltraita de telle sorte qu'ils s'enfuirent de cette maison nus et blessés. » (Actes 19:13-16). Ces sept hommes ont tenté d'abuser du pouvoir du nom de Jésus pour leur propre profit, mais nous servons un Dieu qui ne se laisse pas manipuler et qui ne peut être trompé (Job 12:16).

Le nom de Jésus, celui qui sauve son peuple de ses péchés, dénote toute la puissance du puissant Créateur lui-même. Jésus donne aux croyants l'autorité de servir, de travailler et de prier en son nom lorsque nous le faisons en croyant au pouvoir salvateur de Jésus et en désirant la volonté de Dieu. Jésus, avec l'autorité du Père, a exercé le pouvoir de sauver les pécheurs, et son nom est le seul nom que nous pouvons invoquer pour le salut (Actes 4:12). En tant que fils et filles adoptés dans la famille de Dieu, les chrétiens font l'expérience de la grâce salvatrice de Dieu par la foi en la personne de Jésus. Lorsque nous l'invoquons, nous participons à sa puissance et constatons que « Le nom de l'Éternel est une tour forte; Le juste s'y réfugie, et se trouve en sûreté. » (Proverbes 18:10).

English



Retour à la page d'accueil en français

Y a-t-il de la puissance dans le nom de Jésus ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries