Qu’est-ce qu’une prière de supplication ?



 


Question : « Qu’est-ce qu’une prière de supplication ? »

Réponse :
Nous pouvons venir à Dieu par la prière pour diverses raisons : pour l’adorer, lui confesser nos péchés et lui demander pardon, le remercier pour ses bénédiction, lui demander quelque chose pour nous et/ou intercéder pour les besoins des autres. Les termes hébreux et grecs le plus souvent traduits pas « supplication » dans la Bible signifient littéralement « requête » ou « demande ». Une prière de supplication implique donc de demander quelque chose à Dieu. Contrairement à la prière d’intercession, qui implique de prier pour les autres, la prière de supplication concerne généralement nos propres besoins.

La Bible contient de nombreux exemples de prières de supplication, notamment dans les Psaumes, dans lesquels David demande à Dieu d’avoir pitié de lui (Psaume 4.1), de le guider (Psaume 5.8), de le délivrer (Psaume 6.4), de le sauver de la persécution (Psaume 7.1), etc. Quand Daniel a découvert que le Roi Darius avait publié un décret interdisant d’adresser des prières à qui que ce soit d’autre qu’à lui, il a continué à rendre grâces à Dieu et à le supplier de l’aider dans cette situation difficile.

Dans le Nouveau Testament, Jésus nous exhorte en Matthieu 6.11 à prier pour nos besoins quotidiens. Cette prière est un exemple de prière de supplication. En Luc 18.1-8, il nous enseigne aussi de prier avec persévérance pour ce dont nous avons besoin. L’Épître de Jacques rétablit un certain équilibre : d’une part, nous ne recevons pas parce que nous ne demandons pas (Jacques 4.2), d’autre part, nous demandons et ne recevons pas parce que nous ne pensons qu’à satisfaire nos désirs charnels (Jacques 4.3). Le mieux est d’adresser nos supplications à Dieu en toute sincérité, comme des enfants à leur père, mais en concluant sur : « Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux » (Matthieu 26.39) afin d’exprimer notre soumission à sa volonté.

Après avoir exhorté les Éphésiens à se revêtir de « toutes les armes de Dieu » (Éphésiens 6.13-17), l’Apôtre Paul les (et nous) appelle à rester éveillés et à prier par l’Esprit, « en priant pour tous les saints » (Éphésiens 6.18). La prière de supplication fait clairement partie du combat spirituel dans lequel tous les chrétiens sont engagés. Paul exhorte aussi les croyants de Philippes à renoncer à leurs inquiétudes et à persévérer dans la prière, surtout les prières d’action de grâces et de supplication, car ainsi, « la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut comprendre, gardera [leur] cœur et [leurs] pensées en Jésus-Christ » (Philippiens 4.6-7).

On découvre ici un autre aspect crucial de la prière de supplication : l’importance de la foi en le Seigneur Jésus-Christ. Ceux qui appartiennent à Christ ont le Saint-Esprit qui intercède pour eux. Quand souvent nous ne savons pas quoi demander à Dieu, l’Esprit intercède pour nous. Quand nous sommes dépassés par les épreuves et les préoccupations de la vie, il vient soutenir nos prières de supplication comme il nous soutient devant le trône de grâce (Romains 8.26).


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce qu’une prière de supplication ?