Qu’est-ce que la prière d’aspiration ?



 


Question : « Qu’est-ce que la prière d’aspiration ? »

Réponse :
Depuis les années 1990, on constate une résurgence du mysticisme dans diverses tendances chrétiennes. Des expériences qui se situent parfois à la limite de l’ésotérisme accentuent le fossé entre la « foi factuelle » et la « foi ressentie » et menacent de remplacer un enseignement biblique solide par des réactions émotionnelles. La prière d’aspiration, décrite comme le fait de se reposer dans la présence de Dieu, en fait partie. Elle se caractérise par l’écoute de doux chants de louange, assis ou couché, et par des prières courtes et simples faites pendant un certain temps, tout en maintenant son esprit libre de toute autre pensée. Au moment où on commence à sentir la présence de Dieu au travers de manifestations comme des fourmillements, une sensation de chaleur ou de froid intense ou bien un vent doux qui semble traverser notre corps, il faut l’« aspirer ».

Tout cela peut sembler étrange à certains, sans pour autant immédiatement ressortir comme forcément mauvais, mais l’aune à laquelle nous mesurons les expériences de la vie est la Bible (2 Timothée 3.16-17) et quand on examine la prière d’aspiration à la lumière de celle-ci, on constate qu’elle n’a pas de fondement biblique. On ne trouve nulle part dans la Bible de modèle de prière qui corresponde à prière d’aspiration.

La forme biblique la plus simple de prière est l’invocation du nom du Seigneur (Genèse 4.26). Chaque fois qu’on trouve ce terme dans les Écritures, il désigne la communication avec Dieu. La prière d’aspiration commence dans ce but, mais se transforme vite en un état de transe méditative, cessant dès lors d’être biblique pour se rapprocher davantage du Nouvel Âge ou de l’hindouisme.

Il est indéniable que l’expérience de la présence de Dieu peut être puissante et transformatrice. Ce n’est pas l’objectif de la prière d’aspiration qui est anti-biblique, mais sa méthodologie. La prière d’aspiration se concentre sur l’expérience spirituelle, par la recherche de la présence de Dieu à travers des exercices mystiques. Elle ressemble à la prière et à la spiritualité contemplative, qui sont tout aussi anti-bibliques. La prière biblique, c’est parler à Dieu en esprit, selon sa volonté (1 Jean 5.14). Le croyant en la Bible comprend que Dieu est toujours avec lui (Psaume 139.7, Matthieu 28.20, 1 Corinthiens 6.19, 1 Thessaloniciens 4.8, 2 Timothée 1.14) et n’a pas besoin de sensations physiques pour en être certain.


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que la prière d’aspiration ?