Que dit la Bible de la prière aux morts et du fait de leur parler ?



 


Question : « Que dit la Bible de la prière aux morts et du fait de leur parler ? »

Réponse :
La Bible interdit formellement de prier les morts. Deutéronome 18.11 dit que celui qui « interroge les morts » « fait horreur à lʼÉternel ». Lʼhistoire de Saül qui a consulté un médium pour invoquer lʼesprit défunt de Samuël a provoqué sa mort « à cause de lʼinfidélité dont il avait fait preuve envers lʼÉternel, parce quʼil nʼavait pas respecté la parole de lʼÉternel, allant même jusquʼà interroger et consulter ceux qui invoquent les esprits » (1 Samuel 28.1-25, 1 Chroniques 10.13). Dieu interdit clairement ces choses.

Voyons les qualités de Dieu : il est omniprésent, partout à la fois, et entend toutes les prières du monde (Psaume 139.7-12), contrairement à lʼhomme. Il est donc le seul à pouvoir exaucer les prières. Il est omnipotent, tout-puissant (Apocalypse 19.6). Ce nʼest évidemment pas le cas des hommes, vivants ou morts. Enfin, il est omniscient, il sait tout (Psaume 147.4-5). Avant même que nous ne priions, il sait déjà mieux que nous-mêmes de quoi nous avons besoin. Non seulement il connaît nos besoins, mais il répond aussi à nos prières selon sa volonté parfaite.

Pour être digne de recevoir nos prières, une personne morte doit être capable dʼy répondre et savoir comment le faire de la meilleure manière possible pour nous. Dieu seul entend et exauce les prières, à cause de sa perfection et de ce que les théologiens appellent son « immanence », une qualité qui fait quʼil sʼimplique directement dans les affaires humaines (1 Timothée 6.14-15), notamment en répondant aux prières.

Même quand une personne meurt, Dieu prend toujours part à sa destinée. Hébreux 9.27 dit : « Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement ». Une personne qui meurt en Christ sera au ciel, auprès de son Seigneur (2 Corinthiens 5.1-9, surtout verset 8), tandis quʼune personne qui meurt dans le péché ira en enfer et sera finalement jetée dans lʼétang de feu (Apocalypse 20.14-15).

Une personne qui souffre atrocement nʼentend pas nos prières et ne peut pas y répondre, pas plus quʼune personne morte qui demeure éternellement avec Dieu. Comment sʼattendre à ce que quelquʼun qui souffre éternellement puisse nous entendre et nous exaucer ? Et ceux qui sont au ciel se soucient-ils des problèmes temporaires de ceux qui sont sur terre ? Dieu a donné son Fils Jésus-Christ comme médiateur entre lʼhomme et Dieu (1 Timothée 2.5). Par lui, nous avons accès à Dieu. Alors, pourquoi nous tourner vers un homme pécheur décédé, surtout si cela suscite la colère de Dieu à notre encontre ?


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la prière aux morts et du fait de leur parler ?