Pourquoi devrais-je croire en Dieu ?


Question : « Pourquoi devrais-je croire en Dieu ? »

Réponse :
La foi en Dieu est la considération humaine la plus élémentaire. Reconnaître notre Créateur est essentiel pour en savoir plus sur lui. Sans la foi en Dieu, il est impossible de lui être agréable et même de venir à lui (Hébreux 11.6). Nous sommes environnés de preuves de l'existence de Dieu et ne les rejetons que parce que le péché a endurci nos cœurs (Romains 1.18-23). Ne pas croire en Dieu est une folie (Psaume 14.1).

Dans la vie, il y a deux choix possibles. D’une part, nous pouvons choisir de nous confier dans la raison humaine limitée, qui a produit une diversité de philosophies, religions, dogmes, sectes, idées et visions du monde. Une caractéristique fondamentale de la raison humaine est qu'elle ne dure pas, car l'homme n'est pas éternel. Elle est également limitée par la finitude de notre connaissance : nous sommes moins sages que nous ne le pensons (1 Corinthiens 1.20). Notre raison naît et meurt avec nous. L'homme n'a aucun moyen d'échapper au cours du temps : il naît, parvient à maturité, laisse sa trace dans le monde et meurt, puis c'en est fini de lui. Le choix de nous confier en la raison humaine ne peut donc que nous laisser insatisfaits. En y réfléchissant objectivement, l'autre choix s'avère bien meilleur.

Nous pouvons choisir aussi d'accepter la révélation divine dans la Bible. « Confie-toi en l'Éternel de tout ton cœur et ne t'appuie pas sur ton intelligence ! » (Proverbes 3.5) Pour accepter la Bible comme venant de Dieu, nous devons d'abord reconnaître l'existence de Dieu. La foi en le Dieu de la Bible n'empêche pas de recourir à la raison, mais quand nous cherchons Dieu, il nous ouvre les yeux (Psaume 119.18), nous éclaire (Éphésiens 1.18) et nous donne la sagesse (Proverbes 8).

La foi en Dieu est appuyée par les preuves abondantes de son existence. Toute la création rend un témoignage silencieux à son Créateur (Psaume 19.1-4). La Parole de Dieu, la Bible, établit sa propre validité et fiabilité historique. Considérez, par exemple, les prophéties de l'Ancien Testament concernant la venue du Messie. Michée 5.2 dit qu'il naîtra à Bethléhem, en Judée. Michée a exercé son ministère de prophète vers 700 av. J.-C. Où Christ est-il né sept siècles plus tard ? À Bethléhem, en Judée, ainsi que le prophète l'avait prédit (Luc 2.1-20, Matthieu 2.1-12).

Peter Stoner, dans La science parle (p. 100-107), a montré que la science des probabilités permettait d'exclure qu’on puisse attribuer l'accomplissement des prophéties bibliques à des coïncidences. En se servant des lois de la probabilité pour huit prophéties annonçant Christ, Stoner a découvert que les chances qu’un homme accomplisse chacune d'entre elles sont de 1/1017, soit une chance sur 100 000 000 000 000 000. Jésus a accompli bien plus que 8 prophéties ! Les prophéties sont clairement des arguments de poids en faveur de la fiabilité des Écritures.

En lisant la Bible, on découvre que Dieu est éternel, saint, personnel, plein d'amour et de grâce. Il est entré dans l'Histoire par l'incarnation de son Fils, le Seigneur Jésus-Christ. Son amour ne porte pas atteinte à la raison humaine, mais l'éclaire pour faire comprendre à l'homme son besoin de pardon et de la vie éternelle par le Fils de Dieu.

Il est certes possible de rejeter le Dieu de la Bible et beaucoup le font. L'homme peut rejeter l'œuvre que Jésus-Christ a accomplie pour eux. Rejeter Christ, c'est rejeter Dieu (Jean 10.30). Et vous ? Vivrez-vous selon la raison humaine, limitée et défectueuse ? Ou bien reconnaîtrez-vous votre Créateur et accepterez-vous la révélation de Dieu dans la Bible ? « Ne te prends pas pour un sage, crains l'Éternel et détourne-toi du mal : cela apportera la guérison à ton corps et un rafraîchissement à tes os. » (Proverbes 3.7-8)

English


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi devrais-je croire en Dieu ?