Quel est le plus grand péché ?


Question : « Quel est le plus grand péché ? »

Réponse :
Face à l'éternité, aucun péché n'est plus grand qu'un autre : tous nos péchés nous séparent de Dieu et doivent être expiés. Il n'y a pas non plus de « péché relativement plus grave » au sens de péché « mortel » ou « véniel », comme l'enseigne l'Église catholique : tous les péchés sont mortels, en ce sens qu'un seul péché suffit à entraîner la mort spirituelle et la séparation éternelle avec Dieu. En même temps, la Bible dit qu'au jour du jugement, certains péchés seront punis plus sévèrement que d'autres (Matthieu 11.22, 24, Luc 10.12, 14).

Jésus a parlé d'un « plus grand » péché (mais pas « le plus grand ») : en Jean 19.11, il dit à Ponce Pilate que celui qui l'a livré à lui a commis un « plus grand péché », c'est-à-dire que cette personne, qu'il s'agisse de Judas ou de Caïphe, était plus coupable que lui, parce qu'elle l'a livré délibérément après avoir vu ses miracles et entendu son enseignement, qui montraient clairement qu'il était le Messie et le Fils de Dieu. Son péché est donc plus grave que celui de Pilate, qui a agi par ignorance. On peut en conclure que ceux qui rejettent Jésus tout en sachant qu'il est le Fils de Dieu seront punis plus sévèrement que les ignorants : « Si vous étiez aveugles, vous n'auriez pas de péché. Mais en réalité, vous dites : « Nous voyons. » [Ainsi donc,] votre péché reste. » (Jean 9.41)

Ce passage ne dit cependant pas qu'il s'agit là du « plus grand péché » de tous. Proverbes 6.16-19 contient une liste de sept péchés que Dieu déteste et a en horreur : « les yeux hautains, la langue menteuse, les mains qui versent le sang innocent, le cœur qui médite des projets injustes, les pieds qui se dépêchent de courir au mal, le faux témoin qui dit des mensonges et celui qui provoque des conflits entre frères. » Aucun de ces sept péchés n'est considéré comme plus grave que les autres ni identifié comme le plus grand péché.

La Bible ne mentionne pas le plus grand péché, mais elle parle d'un péché impardonnable : l'incroyance. Celui qui meurt sans avoir cru en Christ n'obtiendra pas de pardon. La Bible dit clairement que Dieu, dans son amour pour l'humanité, a pourvu au moyen du salut éternel pour « quiconque croit en lui » (Jean 3.16) : Jésus-Christ, par sa mort sur la croix. Le pardon n'est refusé qu'à ceux qui rejettent ce seul moyen. Jésus a dit : « C'est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi » (Jean 14.6), ce qui montre clairement qu'il est le seul chemin vers Dieu et le salut. Le rejeter est un péché impardonnable et donc, en ce sens, le plus grand de tous les péchés.

English


Retour à la page d'accueil en français

Quel est le plus grand péché ?