Que dit la Bible du planning familial ?


Question : « Que dit la Bible du planning familial ? »

Réponse :
Le planning familial est la régulation du nombre d'enfants d'une famille, y compris du nombre d'années entre les naissances, par le moyen de la contraception artificielle, de la stérilisation volontaire, du traitement de l'infertilité involontaire, du planning familial naturel (PFN) et d'autres méthodes destinées à éviter ou à faciliter les grossesses. Les raisons pour cela varient en fonction des familles et peuvent varier en fonction de divers facteurs, notamment les choix de carrière, les problèmes relationnels, la situation financière du couple, le handicap physique, le cadre de vie, etc.

La contraception et les traitements de fertilité modernes étaient inconnus à l'époque de la Bible. Les Écritures n'abordent donc pas le sujet directement. Vouloir éviter les grossesses, de manière temporaire ou définitive, est un acte neutre qui ne peut être considéré comme un péché, de même que de s'intéresser aux traitements possibles contre l'infertilité, mais les conjoints doivent prendre toutes les décisions à ce sujet d'un commun accord.

Il n'y a rien de mal à ce qu'un couple marié planifie son avenir familial, mais les deux conjoints doivent accepter que la volonté de Dieu aura le dessus en fin de compte. La Bible ne dit pas que tous les couples mariés doivent avoir des enfants, mais Dieu, dans sa souveraineté, peut passer au-dessus de leurs plans, quelles que soient les précautions qu'ils prennent. Proverbes 16.9 dit : « Le cœur de l'homme peut méditer sa voie, mais c'est l'Éternel qui dirige ses pas. » Si Dieu veut qu'un couple ait un enfant, aucun contraceptif ne l'empêchera d'accomplir ses desseins. Un couple qui a des rapports sexuels, avec ou sans contraception, doit être ouvert à la possibilité d'une grossesse.

Une grossesse imprévue ou non désirée doit également être menée à terme. L'avortement et la pilule du lendemain ne sont pas des options acceptables, car ils interviennent après la conception et provoquent la mort d'un être humain déjà vivant. Dieu nous connaît tous dès avant notre création et il forme avec amour le corps de l'enfant dans le sein de sa mère (Jérémie 1.5, Psaume 139.13-16). Pour ceux qui ne souhaitent pas garder leur enfant, il y a d'autres options, notamment l'adoption.

Les enfants sont un don du Seigneur (Psaume 127.3-4), mais ils impliquent une grande responsabilité pour les parents. Si un couple marié décide qu'il n'est pas encore prêt pour en avoir ou veut espacer les grossesses d'un certain nombre d'années, c'est leur droit. Les conjoints peuvent planifier leur avenir et ceux de leurs futurs enfants avec sagesse, par la prière et les échanges mutuels (Proverbes 16.3, 21.5, Jacques 1.5).

English


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible du planning familial ?