Comment faire quand on vit dans une région où il n'y a pas d'église ?


Question : « Comment faire quand on vit dans une région où il n'y a pas d'église ? »

Réponse :
Il y a beaucoup de régions dans le monde où la liberté de réunion des chrétiens est restreinte. Dans certains pays, toute forme de culte chrétien est tout simplement interdite et certains gouvernements répressifs arrêtent et tuent les chrétiens pour le simple fait de confesser ou de pratiquer leur foi. Les chrétiens qui vivent dans de telles régions doivent faire beaucoup d'efforts pour continuer à grandir en maturité spirituelle, loin de toute vie d'église et dans un contexte hostile.

L'étude quotidienne et assidue de la Bible est essentielle pour tout croyant vivant dans un pays qui autorise la possession de la Bible et de matériel d'étude biblique, surtout s'il n'est pas en communion avec d'autres chrétiens. Il est essentiel de consacrer du temps quotidiennement à l'étude personnelle de la Parole de Dieu et à la prière. Pour les croyants vivant dans des pays où la Bible est interdite, Internet peut s'avérer utile : beaucoup de sites permettent de la lire en ligne gratuitement. Il y a même des groupes de contact en ligne qui permettent à ces croyants de communiquer et de s'encourager mutuellement. Des émissions radio d'enseignement de la Parole de Dieu sont également disponibles dans la plupart des pays à travers le monde, même si elles doivent parfois être émises sur ondes courtes depuis très loin.

Quand plusieurs croyants d'une région où l'annonce de l'Évangile est restreinte se rencontrent, cela peut donner naissance à une église de maison clandestine leur permettant de se réunir pour étudier la Parole de Dieu et prier ensemble. Le mouvement d'églises de maison en Chine a donné naissance à une communauté chrétienne forte et dynamique, qui fait face à la persécution. Les fondateurs de groupes de maison clandestins au Moyen-Orient constatent une soif phénoménale de la Parole de Dieu. Ces croyants fidèles changent de lieu de réunion toutes les semaines, ne s'invitent que de vive voix et grandissent beaucoup dans la foi malgré l'hostilité.

Rien ne peut séparer un enfant de Dieu de l'amour de Dieu manifesté en Christ (Romains 8.38-39). Même un chrétien isolé peut maintenir une relation d'intimité avec Dieu, qui l'encouragera et le fortifiera. Les croyants ont reçu le Saint-Esprit, qui demeure en nous (Éphésiens 1.13-14) et nous réconforte dans nos difficultés. L'histoire de l'Église est pleine de témoignages de croyants qui ont gardé une foi forte malgré la solitude et les pires persécutions imaginables. La puissance du Saint-Esprit ne doit jamais être sous-estimée.

English
Retour à la page d'accueil en français

Comment faire quand on vit dans une région où il n'y a pas d'église ?