Dieu continuera-t-il de vous pardonner si vous commettez encore et encore le même péché ?



 


Question : « Dieu continuera-t-il de vous pardonner si vous commettez encore et encore le même péché ? »

Réponse :
La meilleure réponse à cette question se trouve dans deux passages des Écritures. Le premier est dans le livre des Psaumes : « autant l’orient est éloigné de l’occident, autant il éloigne de nous nos transgressions » (Psaume 103.12). Une des ruses les plus efficaces de Satan pour les chrétiens est de nos convaincre que nos péchés ne sont pas réellement pardonnés, malgré la promesse de la Parole de Dieu. Si nous avons réellement accepté Jésus comme notre Sauveur par la foi et avons toujours ce sentiment dʼincertitude quant au pardon de Dieu, il se peut que nous subissions des attaques démoniaques. Les démons détestent cela quand des hommes sont délivrés de leur emprise et cherchent à semer le doute dans notre esprit quant à la réalité de notre salut. Un des outils préférés de son vaste arsenal consiste à nous rappeler sans cesse nos transgressions passées afin de nous « prouver » que Dieu ne peut pas nous pardonner ou nous restaurer. Les attaques du diable représentent un véritable défi pour nous et nous empêchent de tout simplement nous reposer dans les promesses de Dieu et nous confier en son amour.

Mais ce psaume nous dit que non seulement Dieu pardonne nos péchés, mais quʼil les exclut totalement de sa présence. Quelle vérité profonde ! Cʼest évidemment difficile à comprendre pour nous et cʼest pourquoi il nous est si facile de continuer à nous inquiéter au lieu de tout simplement accepter notre pardon. La clé est de tout simplement renoncer à nos doutes et à notre sentiment de culpabilité pour nous reposer dans sa promesse de pardon.

Le second passage est 1 Jean 1.9 : « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. » Quelle promesse extraordinaire ! Dieu pardonne à ses enfants qui pèchent contre lui, dès quʼils viennent à lui avec une attitude de repentance et lui demandent pardon. La grâce de Dieu est si grande quʼil peut laver le pécheur se tous ses péchés pour en faire un enfant de Dieu. Même quand nous trébuchons, nous pouvons toujours être pardonnés.

En Matthieu 18.21-22, nous lisons : « Alors Pierre sʼapprocha de Jésus et lui dit : « Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsquʼil péchera contre moi ? Est-ce que ce sera jusquʼà 7 fois ? » Jésus lui dit : « Je ne te dis pas jusquʼà 7 fois, mais jusquʼà 70 fois 7 fois. » » Pierre se croyait probablement génereux en proposant dʼaccorder un délai de, par exemple, sept fois, avant de demander une égale rétribution ; mais la huitième fois, le pardon et la grâce seraient épuisés. Christ renverse les règles de son économie de la grâce en affirmant que notre pardon doit être infini envers ceux qui le recherchent sincèrement, ce qui nʼest possible quʼà cause de la grâce infinie de Dieu par le sang de Christ versé à la croix. Par la puissance de son pardon, nous pouvons être purifiés de tous nos péchés si nous recherchons humblement le pardon.

En même temps, il est important de noter quʼil nʼest pas biblique quʼune personne sauvée continue à vivre continuellement dans le péché (1 Jean 3.8-9). Cʼest pourquoi Paul nous exhorte : « Examinez-vous vous-mêmes pour savoir si vous êtes dans la foi ; mettez-vous vous-mêmes à l’épreuve. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? À moins peut-être que vous ne soyez disqualifiés. » (2 Corinthiens 13.5) En tant que chrétiens, nous trébuchons, mais nous ne vivons pas continuellement une vie de péché sans repentance. Nous avons tous nos faiblesses et pouvons tomber dans le péché, même sans le vouloir. Même lʼApôtre Paul a fait ce quʼil ne voulait pas à cause du péché qui agissait dans sa chair (Romains 7.15). Tout comme Paul, le croyant doit haïr le péché, sʼen repentir et demander lʼaide de la grâce divine pour le surmonter (Romains 7.24-25). Même si la grâce suffisante de Dieu nous empêche de tomber, nous trébuchons parfois parce que nous nous reposons trop sur nos propres forces. Si notre foi sʼaffaiblit et que nous renions notre Seigneur en paroles ou en actes, comme cʼest arrivé à Pierre, nous avons toujours la possibilité de nous repentir et dʼêtre pardonnés.

Une autre ruse de Satan est de nous faire croire quʼil nʼy a aucun espoir, quʼil est impossible que nous soyons pardonnés, guéris et restaurés. Il va chercher à nous accabler sous le poids de la culpabilité, pour que nous ne nous sentions plus dignes du pardon de Dieu... mais lʼavons-nous jamais été ? Dieu nous a aimés, pardonnés et choisis pour être en Christ avant la fondation du monde (Éphésiens 1.4-6), non à cause de nos mérites, mais « pour servir à célébrer sa gloire, nous qui avons par avance espéré dans le Messie » (Éphésiens 1.12). Nous ne pouvons aller nulle part hors de la portée de la grâce de Dieu et aucun gouffre nʼest trop profond pour que Dieu ne puisse nous en tirer. Sa grâce est plus grande que tous nos péchés. Que nous commencions tout juste à nous égarer ou que nous soyons déjà en train de sombrer dans nos péchés, la grâce est disponible pour nous.

La grâce est un don de Dieu (Éphésiens 2.8). Quand nous péchons, lʼEsprit nous convainc de péché, provoquant une tristesse selon Dieu (2 Corinthiens 7.10-11). Il ne condamne pas nos âmes comme sʼil nʼy avait aucun espoir, car il nʼy a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ (Romains 8.1), mais il nous convainc avec amour et grâce, une grâce qui nʼest pas une excuse pour pécher (Romains 6.1-2) et dont nous ne devons pas abuser : le péché doit être considéré comme tel et ne peut être pris à la légère. Les croyants non repentants doivent être repris avec amour et menés vers la liberté et les incroyants entendre quʼils ont besoin de se repentir, mais nous devons aussi mettre lʼaccent sur le remède, car nous avons reçu grâce sur grâce (Jean 1.16). Cʼest ainsi que nous vivons, que nous sommes sauvés, sanctifiés, et serons préservés et glorifiés. Quand nous péchons, nous recevons la grâce par la repentance et la confession de nos péchés à Dieu. Pourquoi vivre une vie souillée alors que Christ nous propose de nous purifier, de nous rétablir et de nous rendre justes aux yeux de Dieu ?


Retour à la page d'accueil en français

Dieu continuera-t-il de vous pardonner si vous commettez encore et encore le même péché ?