Comment pardonner à ceux qui pèchent contre moi ?



 


Question : « Comment pardonner à ceux qui pèchent contre moi ? »

Réponse :
Nous avons tous subi des torts, été offensés et victimes du péché. Comment réagir en tant que chrétiens ? Selon la Bible, nous devons pardonner. Éphésiens 4.32 déclare : « Soyez bons et pleins de compassion les uns envers les autres ; pardonnez-vous réciproquement comme Dieu nous a pardonné en Christ. » De même, Colossiens 3.13 proclame : « Supportez-vous les uns les autres et, si l’un de vous a une raison de se plaindre d’un autre, pardonnez-vous réciproquement. Tout comme Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. » Le message au cœur de ces deux versets est que nous devons pardonner comme Dieu nous a pardonné. Pourquoi pardonnons-nous ? Parce que nous avons été pardonnés !

Ce serait facile si nous ne devions pardonner qu’à ceux qui viennent nous demander avec regrets et repentance. La Bible nous dit de pardonner sans conditions à tous ceux qui ont péché contre nous. Refuser de pardonner à quelqu’un, c’est faire preuve de ressentiment, d’amertume et de colère, des émotions incompatibles avec la vie chrétienne. Dans le Notre-Père, nous demandons à Dieu de nous pardonner nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés (Matthieu 6.12). Jésus dit dans Matthieu 6.14-15 : « Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes. » D’autres passages bibliques relatifs au pardon de Dieu montrent que la meilleure interprétation de Matthieu 6.14-15 est que ceux qui refusent de pardonner aux autres n’ont pas réellement fait l’expérience du pardon de Dieu.

Chaque fois que nous désobéissons à un commandement de Dieu, nous péchons contre lui. Quand nous faisons du tort à quelqu’un, nous ne péchons pas que contre cette personne, mais aussi contre Dieu. En considérant l’immensité de la miséricorde de Dieu, qui efface toutes nos transgressions, nous comprenons que nous n’avons pas le droit de refuser cette grâce à d’autres. Nous avons péché contre Dieu infiniment plus que qui que ce soit peut pécher contre nous. Si Dieu nous pardonne tant, comment refuser de pardonner aux autres pour si peu ? La parabole de Jésus en Matthieu 18.23-35 illustre bien cette vérité. Dieu promet que, chaque fois que nous venons à lui pour lui demander pardon, il nous l’accorde gratuitement (1 Jean 1.9). Notre pardon devrait être illimité, comme celui de Dieu (Luc 17.3-4).


Retour à la page d'accueil en français

Comment pardonner à ceux qui pèchent contre moi ?