Où est le ciel ? Quel est son emplacement ?



 


Question : « Où est le ciel ? Quel est son emplacement ? »

Réponse :
Le ciel est certainement un lieu réel. La Bible parle très clairement de son existence et dit qu’on y accède par la foi en Jésus-Christ, mais aucun verset n’indique son emplacement géographique. La réponse la plus simple à cette question est : « Le ciel est là où est Dieu. » Le lieu en question est appelé le « troisième ciel » et le « paradis » en 2 Corinthiens 12.1-4, où l’apôtre Paul parle d’un homme qui a été « enlevé » au ciel de son vivant et était incapable de le décrire. Le mot grec traduit par « enlevé » est également employé dans 1 Thessaloniciens 4.17 pour l’Enlèvement, à l’occasion duquel les croyants seront pris pour être avec le Seigneur. Ces passages mènent à la conclusion que le ciel est au-delà de l’espace aérien de la terre et des étoiles.

Cependant, Dieu est esprit et le « ciel » ne peut donc être un lieu éloigné où il demeure. Les dieux grecs passaient l’essentiel de leur temps loin de la terre, dans un Tahiti céleste, mais il n’en est pas ainsi du Dieu de la Bible, qui est toujours près de nous quand nous l’appelons (Jacques 4.8) et nous encourage à « nous approcher » de lui (Hébreux 10.1, 22). Certes, le « ciel » où demeurent les saints et les anges doit être considéré comme une sorte de lieu élevé, car les saints et les anges, en tant que créatures de Dieu, existent dans l’espace et dans le temps ; mais quand on dit que le Créateur est « au ciel », on entend par là qu’il est à un autre niveau d’existence plutôt que dans un lieu différent.

Toute la Bible exprime que Dieu du ciel est toujours près de ses enfants sur terre. Le Nouveau Testament mentionne le ciel avec une fréquence considérable, mais sans donner de détails sur son emplacement. Peut-être Dieu a-t-il intentionnellement enrobé son emplacement de mystère, car il est plus important pour nous de nous concentrer plus sur le Dieu du ciel que sur la description ou l’emplacement de celui-ci. Il est plus important de connaître le « pourquoi » que le « où ». Le Nouveau Testament se concentre davantage sur le but du ciel que sur sa description ou son emplacement. Nous avons vu que l’Enfer est un lieu de séparation et de châtiment (Matthieu 8.12, 22.13). Le ciel, lui, est destiné à la communion, à la joie éternelle et, surtout, à l’adoration de Dieu autour de son trône.


Retour à la page d'accueil en français

Où est le ciel ? Quel est son emplacement ?