Qu’est-ce que l’occultisme ?



 


Question : « Qu’est-ce que l’occultisme ? »

Réponse :
Le dictionnaire définit comme occulte ce qui est « caché, secret et mystérieux, surtout dans le domaine surnaturel. » L’astrologie, la sorcellerie (dont la wicca fait partie), la voyance, la magie (blanche et noire), les planches ouija, les cartes de tarot, le spiritisme, la parapsychologie et le satanisme sont des formes d’occultisme. Des temps anciens jusqu’à nos jours, l’homme s’est toujours interessé à l’occultisme. Les pratiques occultes et les phénomènes psychiques fascinent des millions de personnes dans le monde entier, un intérêt qui ne se limite pas aux ignorants et aux personnes les moins éduquées. Plusieurs facteurs contribuent à cette fascination, même à notre époque d’avancées technologiques et scientifiques.

D’abord, les pratiques occultes attisent notre curiosité naturelles. Beaucoup de personnes commencent par des pratiques « inoffensives », comme par exemple jouer avec une planche ouija par simple curiosité, avant d’aller de plus en plus loin dans l’occultisme. Malheureusement, ces choses sont comme des sables mouvants : on y entre facilement, mais on n’en sort que très difficilement. Un autre raison de notre fascination pour l’occultisme est qu’il semble offrir des réponses rapides et facile aux questions de la vie. L’astrologue vous prédit votre avenir, les planches ouija et les cartes de tarot vous donnent des directions et le voyant vous met en contact avec votre tante Esther, qui vous dit que tout va bien pour elle dans l’au-delà. Les pratiques occultes dépendent de démons, qui mettent tout juste assez d’informations à disposition de leurs victimes pour les prendre au piège et exercer un contrôle de plus en plus fort sur leur cœur et leur esprit crédule.

Le danger des pratiques occultes ne saurait être exagéré. La Bible dit que Dieu déteste l’occultisme et met en garde les Israélites contre ces pratiques. Les nations païennes qui entouraient Israël baignaient dans l’occultisme : ils pratiquaient la divination, la sorcellerie et le spiritisme, et cela fait d’ailleurs partie des raisons pour lesquelles Dieu a permis à son peuple de les exterminer (Deutéronome 18.9-14). Le Nouveau Testament présente comme un signe de la fin des temps un intérêt accru pour l’occultisme : « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines de démons. » (1 Timothée 4.1)

Comment reconnaître l’occultisme et ses acteurs ? L’épisode suivant, auquel ont participé Paul et Barnabas au début de l’histoire de l’Église, nous donne de bonnes indications : « Ensuite, ils traversèrent l’île jusqu’à Paphos, où ils trouvèrent un magicien, un prétendu prophète juif appelé Bar-Jésus. Il faisait partie de l’entourage du gouverneur Sergius Paulus, un homme intelligent. Ce dernier fit appeler Barnabas et Saul et exprima le désir d’entendre la parole de Dieu. Mais Élymas le magicien – c’est en effet ce que signifie son nom – s’opposait à eux et cherchait à détourner le gouverneur de la foi. Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa les regards sur lui et dit : « Homme plein de toute sorte de ruse et de méchanceté, fils du diable, ennemi de toute justice, ne vas-tu pas cesser de pervertir les voies droites du Seigneur ? » (Actes 13.6-10)

On découvre dans ce récit un certain nombre de caractéristiques des personnes qui pratiquent l’occultisme. D’abord, ils sont de faux prophètes (verset 6), qui nient les doctrines chrétiennes essentielles comme la divinite de Christ, la chute de l’homme, le ciel, l’enfer, le salut et l’oeuvre expiatoire de Christ sur la croix. Ensuite, ils cherchent à influencer les autres, particulièrement les puissants, afin de les détourner de la foi (versets 6-7). Enfin, ils font tout ce qu’ils peuvent pour éviter que l’Évangile de Christ soit annoncé et profitent de chaque occasion pour s’opposer à ses messagers (verset 8). Quand les vérités de l’Évangile du salut par la foi en Christ sont cachées, diluées ou carrément rejetées, Satan et ses démons se réjouissent.

Il est tout à fait clair que nous devons éviter l’occultisme sous toutes ses formes. Nous devons « [être] sobres [et] reste[r] vigilants : [n]otre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer. » (1 Pierre 5.8) Pour cela, il est important de comprendre les ruses de Satan, mais il n’est pas utile d’étudier en détail tous les phénomènes et pratiques occultes : nous devons plutôt comprendre l’objectif final de Satan, la destruction de nos âmes, et partir à l’offensive en revêtant « toutes les armes de Dieu » (Éphésiens 6.10-18) afin de tenir ferme et d’éteindre les « flèches enflammées » du malin.


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que l’occultisme ?