settings icon
share icon
Question

Jouons-nous un rôle dans notre salut ?

Réponse


Il y a deux façons d'aborder cette question : d'un point de vue pratique et d'un point de vue biblique. Premièrement, d'un point de vue pratique, supposons qu'une personne contribue effectivement à son salut. Si cela était possible, qui en tirerait le mérite au paradis ? Si les humains contribuaient d'une manière ou d'une autre à leur propre salut, il s'ensuivrait que les humains eux-mêmes en tireraient un certain mérite. empêchant Dieu d'en faire autant. S'il était possible de contribuer à quelque chose pour atteindre le ciel, alors chaque personne, à son arrivée, se féliciterait de ce qu'elle a fait pour obtenir la citoyenneté céleste. Ces mêmes personnes chanteraient : « Loué sois-tu, j'ai contribué à mon propre salut ». Il est impensable que les gens au ciel rendent un culte à eux-mêmes plutôt qu'à Dieu. Dieu a dit : « Je ne donnerai pas ma gloire à un autre » (Ésaïe 42:8 ; 42:11).

D'un point de vue biblique, l'humanité ne contribue en rien à son salut. Le problème de l'humanité est son caractère pécheur. Les théologiens parlent généralement de « dépravation totale », notion selon laquelle l'homme est entièrement pécheur et ne peut rien faire par lui-même pour gagner la faveur de Dieu. En raison de cet état de péché, l'humanité ne veut rien avoir à faire avec Dieu (voir notamment Romains 1:18-32). On peut affirmer sans risque que, parce que l'humanité est totalement dépravée, elle choisit de pécher, aime pécher, défend le péché et se glorifie du péché.

En raison du péché, l'homme a besoin de l'intervention directe de Dieu. Cette intervention a été réalisée par Jésus-Christ, le médiateur entre l'humanité pécheresse et le Dieu juste (1 Timothée 2:5). Comme dit plus haut, l'humanité ne veut rien avoir à faire avec Dieu, mais Dieu veut tout avoir à faire avec les humains. C'est pourquoi il a envoyé son Fils Jésus-Christ mourir pour leurs péchés. C’est la substitution parfaite de Dieu (1 Timothée 2:6). Parce que Jésus est mort, l'humanité peut être déclarée justifiée par la foi et déclarée juste (Romains 5:1). Par la foi, la personne est rachetée, extraite du marché d'esclaves du péché, et libérée de celui-ci (1 Pierre 1:18-19).

Ces actes que nous venons de mentionner (substitution, justification, rédemption) ne sont que quelques-uns des actes qui sont l’œuvre de Dieu, dépourvus de toute intervention humaine. La Bible est claire : l'homme ne peut contribuer en rien à son salut. Chaque fois que quelqu'un pense pouvoir contribuer, il pense pouvoir œuvrer pour son salut, ce qui est faux bibliquement (voir Éphésiens 2:8-9). La foi est un don de Dieu. Le salut est un don gratuit de Dieu (Romains 6:23), et s’agissant d'un don, on ne peut rien faire pour le gagner. Tout ce qu'on doit faire, c'est accepter ce don. « Mais à tous ceux qui ont reçu Jésus-Christ, ceux qui croient en son nom, il a donné le droit de devenir enfants de Dieu » (Jean 1 :12).

English



Retour à la page d'accueil en français

Jouons-nous un rôle dans notre salut ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries