Pourquoi ne dois-je pas me suicider ?



 


Question : « Pourquoi ne dois-je pas me suicider ? »

Réponse :
Nous nous adressons ici à ceux qui envisagent de mettre fin à leur existence. Si c’est votre cas en ce moment, c’est peut-être le fruit de beaucoup d’émotions, comme d’un sentiment d’abattement et de désespoir. Peut-être avez-vous l’impression d’être au fond du gouffre, sans aucun espoir d’amélioration. Personne ne semble vous comprendre ni se soucier de vous. Votre vie ne vaut tout simplement pas la peine d’être vécue. À moins que…

Si vous prenez tout de suite le temps de laisser Dieu manifester pleinement sa souveraineté dans votre vie, il vous montrera toute sa grandeur. « En effet, rien n’est impossible à Dieu. » (Luc 1.37) Peut-être les blessures du passé ont-elles fait naître en vous un sentiment accablant de rejet ou d’abandon, ce qui peut mener à de l’apitoiement sur vous-même, à de la colère, à de l’amertume, à des pensées de vengeance ou à des craintes malsaines qui posent problème dans certaines de vos relations les plus importantes.

Pourquoi ne faut-il absolument pas que vous vous suicidiez ? Mon ami(e), peu importent les circonstances adverses dans votre vie, il y a un Dieu d’amour qui attend que vous le laissiez vous guider à travers le tunnel de votre désespoir de votre vie et vers sa merveilleuse lumière. Il est votre espoir certain. Son nom est Jésus.

Ce Jésus, le Fils de Dieu sans péché, s’identifie à vous dans vos moments de rejet et d’humiliation. Le prophète Ésaïe l’a décrit dans Ésaïe 53.2-6 comme un homme « méprisé et délaissé » de tous. Sa vie était remplie de peine et de souffrance. Mais les souffrances qu’il a portées n’étaient pas les siennes, mais les nôtres. Il a été percé, blessé et brisé pour nos péchés. Par ses blessures, nos vies peuvent être rachetées et restaurées.

Mon ami, Jésus-Christ a subi tout cela pour que tous vos péchés soient pardonnés. Quel que soit le poids de votre culpabilité, sachez qu’il vous pardonnera si vous l’acceptez humblement comme votre Sauveur. « Fais appel à moi quand tu es dans la détresse : je te délivrerai, et tu m’honoreras. » (Psaumes 50.15) Rien de ce que vous avez pu faire n’est trop grave pour que Jésus puisse vous pardonner. Certains de ses meilleurs serviteurs ont commis des péchés graves, comme le meurtre (Moïse), le meurtre aggravé d’un adultère (le roi David) et les sévices physiques et psychiques (l’Apôtre Paul). Pourtant, ils ont trouvé le pardon et une nouvelle vie abondante dans le Seigneur. « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » (2 Corinthiens 5.17)

Pourquoi faut-il absolument que vous renonciez à vous suicider ? Mon ami, Dieu se tient prêt à réparer ce qui est « brisé » : votre vie actuelle, à laquelle vous voulez mettre fin par le suicide. Le prophète Ésaïe a écrit en Ésaïe 61.1-3 : « L’Esprit du Seigneur, de l’Éternel, est sur moi parce que l’Éternel m’a consacré par onction pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux déportés la liberté et aux prisonniers la délivrance, proclamer une année de grâce de l’Éternel et un jour de vengeance de notre Dieu, pour consoler tous ceux qui sont dans le deuil, pour mettre, pour donne aux habitants de Sion en deuil une belle parure au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un costume de louange au lieu d’un esprit abattu. On les appellera alors « térébinthes de la justice, » « plantation de l’Éternel destinée à manifester sa splendeur. » (Ésaïe 61.1-3)

Venez à Jésus et laissez-le rétablir votre joie et votre utilité en lui faisant confiance pour commencer une œuvre nouvelle dans votre vie. Il promet de vous rendre la joie que vous avez perdue et de vous donner un nouvel esprit pour vous soutenir. Votre cœur brisé est précieux à ses yeux : « Les sacrifices agréables à Dieu, c’est un esprit brisé. O Dieu, tu ne dédaignes par un cœur brisé et humilié. » (Psaumes 51.12, 15-17)

Voulez-vous accepter le Seigneur comme votre Sauveur et Berger ? Il guidera vos pensées et vos pas, jour après jour, par sa Parole, la Bible. « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » (Psaumes 32.8) « Il assure la sécurité de ton existence, il te fournit en abondance le salut, la sagesse et la connaissance. La crainte de l’Éternel, tel est le trésor de Sion. » (Ésaïe 33.6) En Christ, vous aurez toujours des luttes, mais vous aurez aussi de l’espérance. Il est l’« am[i] plus attach[é] qu[‘un] frèr[e]. » (Proverbes 18.24) Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous à l’heure de votre décision.

Si vous voulez mettre votre confiance en Jésus-Christ comme votre Sauveur, dites les paroles suivantes à Dieu dans votre cœur : « Dieu, j’ai besoin de toi dans ma vie. Pardonne-moi tout le mal que j’ai fait. Je mets ma foi en Jésus-Christ et crois qu’il est mon Sauveur. Purifie-moi, guéris-moi et rends-moi la joie de vivre. Merci pour ton amour pour moi et pour la mort de Jésus à ma place. »

Avez-vous pris une décision pour Christ suite à ce que vous venez de lire ici ? Si oui, cliquez sur le bouton ci-dessous : « J'ai accepté Christ aujourd'hui. »


Retour à la page d'accueil en français

Pourquoi ne dois-je pas me suicider ?