settings icon
share icon
Question

Est- ce que le fait de ne pas lire la Bible est un péché ?

Réponse


Le péché, c'est toute parole, pensée, motivation ou acte qui nous "prive de la gloire de Dieu" (Romains 3:23). Le péché est la violation de la loi de Dieu et la rébellion contre sa nature et ses décrets. Si Dieu veut que nous lisions sa Parole, alors ne pas la lire est un péché.

Le fait même que Dieu ait inspiré sa Parole et l'ait préservée à travers les siècles implique qu'il désire qu'elle soit lue. Pourquoi aurait-il écrit un livre sans se soucier du fait que les gens le lisent ou non ?

Le péché commence dans le cœur, et c'est là que Dieu regarde (1 Samuel 16:7 ; Jérémie 17:10 ; Romains 8:27). Si nous ne lisons pas la Bible parce que nous ne sommes pas intéressés par ce que Dieu a dit, nous sommes coupables d'apathie. Si nous ne lisons pas la Bible parce que nous pensons que nous n'en avons pas besoin, nous sommes coupables d'orgueil. Si nous ne lisons pas la Bible parce que nous ne trouvons pas le temps ou que nous ne la considérons pas comme importante, nous sommes coupables d'avoir de mauvaises priorités. Jésus a dit : "Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice" (Matthieu 6:33). Jésus a également dit : "À quiconque il aura été beaucoup donné, il sera beaucoup demandé" (Luc 12:48). Dieu attend de nous que nous investissions notre temps, nos ressources, nos passions et nos services dans ce qui a une valeur éternelle. Ceux qui ont la Parole de Dieu à leur disposition devront répondre devant Lui de ce qu'ils ont fait de ce grand privilège.

Dans le Psaume 119, qui porte sur la Parole de Dieu, le psalmiste "apprend", "considère", "garde", "proclame" et "médite" la Parole de Dieu (Psaume 119:6-8, 13, 15). Toutes ces actions impliquent de lire la Bible mais aussi un désir profond de connaître la Parole de Dieu, de l'appliquer à sa vie et de la partager avec les autres.

En plus de l'exemple du psalmiste, il est dit au croyant : "Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme qui a fait ses preuves, un ouvrier qui n'a pas à avoir honte, qui dispense avec droiture la parole de la vérité" (2 Timothée 2:15). Étant donné le commandement direct d'étudier la Parole, il semblerait que ne pas lire la Bible soit un péché.

La lecture et l'étude de la Parole de Dieu nous équipent pour mieux faire face aux défis de la vie. Éviterun péché d'omission (ne pas lire la Bible) peut éviter un péché plus direct : "Je serre ta parole dans mon cœur pour ne pas pécher contre toi" (Psaume 119:11). La lecture de la Bible contribue à la croissance spirituelle (1 Pierre 2:2).

"Car la parole de Dieu est vivante, agissante, plus acérée qu'aucune épée à deux tranchants ; elle pénètre jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, des jointures et des moelles ; elle est juge des sentiments et des pensées du cœur" (Hébreux 4:12). Nous avons tous besoin de l'analyse que la Parole de Dieu porte sur nos vies, nous devons lire la Bible.

Les chrétiens ont la responsabilité de connaître la Parole de Dieu afin de pouvoir l'expliquer correctement à tous. 1 Pierre 3:15 nous ordonne d'être toujours prêts à parler de l'espérance que nous avons en Christ. Les non-croyants ont des questions et quand ils rencontrent un chrétien qui ne connaît pas sa Bible, ils peuvent avoir l'impression qu'il n'y a pas de réponses, ce qui ne leur rend pas service.

Pour la plupart des gens, la Bible est accessible de bien des manières. C'est un péché de négliger nos possibilités d'entendre Dieu. Pour les analphabètes ou les malentendants, des bibles audio sont disponibles. Les bibles d'étude sont remplies de commentaires utiles pour nous aider à comprendre les passages difficiles. Les versions modernes et les paraphrases aident les situations anciennes à prendre vie afin que nous comprenions la Bible dans son véritable contexte. Jacques 4:17 peut être appliqué à la lecture de la Bible : "Celui qui sait ce qu'il faut faire et qui ne le fait pas, c'est pour lui un péché".

Souvent, lorsque nous nous préoccupons de savoir si quelque chose est un péché, nous nous posons la mauvaise question. "Que voudrait Jésus que je fasse?" est une bien meilleure question à se poser. Dans sa plus longue prière retranscrite, Jésus a demandé au Père : "Consacre les par ta vérité ; c'est ta parole qui est la vérité" (Jean 17:17). Nous avons donc sa réponse. Il veut que nous soyons sanctifiés, et nous ne pouvons y parvenir que par l'étude et l'application de la Parole de Dieu. Négliger la Bible lui déplaît et nous rend vulnérables à la tromperie de notre ennemi, Satan (1 Pierre 5:8).

English



Retour à la page d'accueil en français

Est- ce que le fait de ne pas lire la Bible est un péché ?
Partager cette page Facebook icon Twitter icon Pinterest icon Email icon
© Copyright Got Questions Ministries