Comment un croyant peut-il trouver le réconfort après la mort d'un de mes parents ?


Question : « Comment un croyant peut-il trouver le réconfort après la mort d'un de mes parents ? »

Réponse :
La mort d'un des parents (ou d'un autre membre de notre famille) peut être une épreuve très difficile à vivre pour un chrétien. Même si le défunt était croyant, il n'est jamais facile de dire adieu, surtout en cas de mort subite. Il est normal et légitime de porter le deuil de nos proches décédés. Christ lui-même était présent au tombeau de son ami Lazare (Jean 11.35). En tant que chrétiens, la Parole de Dieu nous offre réconfort et consolation même face à la mort d'un être cher.

Après la perte d'un parent chrétien, notre plus grande source de réconfort en tant que croyants est l'espérance et la confiance que notre relation avec le défunt ne s'arrête pas là : nous savons qu'il est actuellement avec Christ, dans sa joie (2 Corinthiens 5.8), et que nous le reverrons au ciel. À la résurrection, tous ceux qui auront accepté Christ seront glorifiés et recevront un corps incorruptible (1 Corinthiens 15.42-44, Jean 11.25). Christ a vaincu la mort pour nous ! En 1 Corinthiens 15.54-57, Paul manifeste sa joie devant cette merveilleuse vérité : « La mort a été engloutie dans la victoire. Mort, où est ton aiguillon ? Enfer, où est ta victoire ? L'aiguillon de la mort, c'est le péché ; et ce qui donne sa puissance au péché, c'est la loi. Mais que Dieu soit remercié, lui qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ ! »

Perdre un parent est encore plus difficile si nous ne sommes pas certains de leur salut, mais nous pouvons néanmoins nous reposer sur les promesses de Dieu, pour qu'il nous réconforte. Nous attendons avec impatience le moment où il fera toutes choses nouvelles, avec confiance en sa justice et en sa bonté.

Le Dieu de la Bible aime consoler les affligés et guérir ceux qui ont le cœur brisé (Jérémie 17.14, 2 Corinthiens 1.3-4, 7.6). Il est « le père des orphelins » (Psaume 68.6). Quand nous sommes attristés par la mort d'un proche, Dieu nous donne bien vite sa paix. Même dans le deuil, nous savons qu'il est avec nous et que nous pouvons nous approcher de lui par la prière et l'adoration. En tant que croyants, nous ne sommes pas seuls : le corps de Christ est là pour porter nos fardeaux avec nous et « pleure[r] avec ceux qui pleurent » (Romains 12.15).

La perte de nos parents peut être d'autant plus douloureuse qu'ils ont joué un rôle-clé dans notre vie. Ce sont souvent eux qui nous consolent dans nos afflictions, si bien que nous pouvons avoir l'impression d'avoir perdu notre soutien émotionnel. Nous pouvons cependant recevoir le réconfort de quelqu'un qui nous aime plus encore que notre famille : le Dieu qui nous a créés et nous connaît mieux que nous nous connaissons nous-mêmes, qui comprend notre souffrance et veut nous faire grandir, nous guérir et nous donner sa paix.

English


Retour à la page d'accueil en français

Comment un croyant peut-il trouver le réconfort après la mort d'un de mes parents ?