Les miracles de la Bible doivent-ils être compris littéralement ?



 


Question : « Les miracles de la Bible doivent-ils être compris littéralement ? »

Réponse :
Oui, les miracles de la Bible doivent être compris littéralement. Toute lʼÉcriture doit être comprise littéralement, sauf les parties clairement symboliques, comme par exemple le Psaume 17.8 : nous ne sommes pas littéralement la prunelle de lʼœil de Dieu, pas que plus Dieu nʼa littéralement dʼailes. Les miracles, cependant, ne sont pas des symboles : ce sont des événements qui se sont réellement produits. Chacun des miracles racontés dans la Bible avait un but et a accompli quelque chose qui ne pouvait être accompli autrement.

Le premier et le plus grand miracle est celui de la création : Dieu a tout créé ex nihilo, à partir de rien, et chaque miracle qui sʼensuivit a renforcé sa puissance extraordinaire. Le livre de lʼExode est rempli dʼévénements miraculeux que Dieu a employés pour accomplir sa volonté. Les plaies dʼÉgypte, des eaux du Nil changées en sang (Exode 7.17) à la mort des premiers-nés dʼÉgypte (Exode 12.12), sont des événements historiques qui ont contraint Pharaon à libérer les Israélites de lʼesclavage. Sʼils nʼont pas réellement eu lieu, pourquoi Pharaon a-t-il laissé partir le peuple ? Et si la mort des premiers-nés ne sʼest pas produite, cela voudrait dire que Dieu nʼest pas descendu en Égypte cette nuit-là et que les Israélites nʼavaient aucune raison dʼappliquer du sang sur les poteaux de leurs portes. Il nʼy aurait alors plus de préfiguration du sang de Jésus versé sur la croix, ce qui mettrait en doute la crucifixion elle-même. Si nous commençons à douter de la réalité dʼun miracle, nous devons remettre en question toutes les suites de ce miracle décrites dans la Bible, donc, au final, lʼensemble des Écritures.

Un des miracles les plus connus de lʼAncien Testament est la séparation de la Mer Rouge (Exode 14), à lʼissue de laquelle le Pharaon et une grande partie de son armée se sont noyés. Si cet épisode est symbolique, pouvons-nous nous fier au reste de lʼhistoire ? Les Israélites ont-ils réellement quitté lʼÉgypte ? Lʼarmée du Pharaon les a-t-elle réellement poursuivis et, si oui, comment se sont-ils échappés ? Le Psaume 78 est un des nombreux passages dans lesquels Dieu rappelle aux Israélites les miracles quʼil a accomplis en les libérant de lʼesclavage en Égypte, qui ont aussi manifesté aux nations environnantes que Jéhovah est le seul vrai Dieu (Josué 2.10), leurs idoles païennes faites de bois et de pierre nʼétant pas capables de tels miracles.

Dans le Nouveau Testament, Jésus a accompli de nombreux miracles, à commencer par lʼeau changée en vin lors des noces de Cana (Jean 2.1-10). Son miracle le plus spectaculaire a sans doute été la résurrection de Lazare après quatre jours dans le tombeau (Jean 11). Jésus a accompli tous ces miracles afin de prouver quʼil était réellement celui quʼil disait être : le Fils de Dieu. Quand il a calmé la tempête en Matthieu 8, même ses disciples ont été étonnés : « Ces hommes furent très étonnés et dirent : « Quel genre dʼhomme est-ce ? Même les vents et la mer lui obéissent!» » (verset 27) Si les miracles de Jésus ne sont pas réels, alors les récits des guérisons quʼil a accomplies dans les Évangiles ne sont que de belles histoires et ces personnes sont restées malades, ce qui met en doute sa compassion (Matthieu 14.14, 10.34, Marc 1.41). Sʼil nʼa pas réellement nourri des milliers de personnes avec quelques pains et poissons, alors elles sont restées affamées et les paroles de Jésus : « Vous me cherchez […] parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés » (Jean 6.26) nʼont aucun sens. Heureusement, Jésus a réellement guéri les malades, créé de la nourriture en quantité suffisante pour des milliers dʼhommes, changé lʼeau en vin et ressuscité Lazare. Jean 2.23 nous dit que beaucoup ont cru en lui à cause de ses miracles.

Tous ces miracles avaient un but : montrer que Dieu est incomparable, quʼil a le contrôle total de la création et que, sʼil peut faire tout cela, rien dans nos vies nʼest trop compliqué pour lui. Il veut que nous lui fassions confiance et sachions quʼil peut accomplir des miracles dans nos vies aussi. Si les miracles ne se sont pas réellement produits, comment pouvons-nous croire tout ce que nous dit la Bible ? Comment pouvons-nous croire en la Bonne Nouvelle de la vie éternelle en Christ ? Quand nous commençons à mettre en doute une partie des Écritures, lʼensemble de la Parole de Dieu est remise en question et nous ouvrons la porte aux mensonges et aux distorsions de Satan, qui cherche à détruire notre foi (1 Pierre 5.8). La Bible doit être lue et comprise littéralement, y compris les récits des miracles.


Retour à la page d'accueil en français

Les miracles de la Bible doivent-ils être compris littéralement ?