Qu'est-ce que le ministère prophétique ?


Question : « Qu'est-ce que le ministère prophétique ? »

Réponse :
Le ministère prophétique, au sens où l'entend le mouvement charismatique aujourd'hui, est un ministère qui se sert de prophéties et de nouvelles révélations de Dieu pour guider l'Église vers la maturité. Il est parfois décrit comme un ministère quintuple par ceux qui croient que les ministères d'apôtre et de prophète ont été restaurés dans l'Église moderne.

Le ministère prophétique se manifestait souvent dans l'Ancien Testament : Dieu suscitait des prophètes pour encourager et reprendre la nation d'Israël en cas de trouble ou de rébellion. Pendant le règne du roi David (2 Samuel), le prophète Nathan notamment lui a parlé de la part de Dieu pour le guider et le confronter à son péché avec Bath-Shéba. Les prophètes Ésaïe, Jérémie, Osée, Amos, Michée, Zacharie et bien d'autres avaient évidemment aussi un ministère prophétique. L'appel du prophète était de parler de la part de Dieu. Il enseignait, dirigeait, conseillait et reprenait les autres en cas de besoin.

On trouve également des ministères prophétiques dans le Nouveau Testament, où certaines personnes étaient appelées à guider, diriger, conseiller, etc., le peuple de Dieu. Le don de prophétie est mentionné en 1 Corinthiens 12.10 et en Éphésiens 4.11. À noter que ce don était donné pour l'édification de l'Église (Éphésiens 4.12). Le rôle des prophètes était de prêcher la Parole de Dieu à l'Église, pour que les croyants connaissent la pensée du Seigneur et sachent comment l'Église devait fonctionner.

Nous croyons que le véritable ministère prophétique aujourd'hui consiste tout simplement à prêcher la Bible avec clarté et précision. Le don de prophétie à notre époque est la « prédication » de la Parole écrite de Dieu, pas la communication de nouvelles informations venant du ciel. Dans l'Église primitive, les dons miraculeux servaient à diriger les croyants jusqu'à la révélation du Nouveau Testament complet et à valider le ministère des Apôtres. Ils ont donc cessé une fois la rédaction de la Bible achevée et après la mort des Apôtres. On constate dans le Nouveau Testament que les livres les plus anciens, comme 1 Corinthiens et Éphésiens, mentionnent les dons miraculeux, tandis que les plus tardifs, comme 1 et 2 Timothée, ne les mentionnent pas. La Bible complète est suffisante pour que nous puissions suivre le Seigneur fidèlement, comme le dit clairement 2 Timothée 3.16-17 (voir aussi Hébreux 1.1-2). Les nouvelles révélations du Seigneur sont inutiles.

Beaucoup de chrétiens aujourd'hui prétendent avoir un ministère prophétique, croient que le don de prophétie perdure et se présentent comme porteurs de nouvelles révélations du ciel. Les églises qui tiennent pour vrai le ministère prophétique cherchent généralement à interpréter les rêves, à prédire l'avenir et à parler en langues (une pratique qui ne correspond pas au don de parler en langues dans le Nouveau Testament, qui était une aptitude surnaturelle à parler dans des langues étrangères sans les avoir apprises afin d'annoncer l'Évangile).

La Bible est complète. Elle nous met en garde contre le danger d'y ajouter quoi que ce soit (Apocalypse 22.18). Nous n'avons donc plus besoin de prophéties, dans le sens de « nouvelles » révélations de Dieu.

English


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que le ministère prophétique ?