Qu’est-ce que l’essentiel du message de l’Évangile ?



 


Question : « Qu’est-ce que l’essentiel du message de l’Évangile ? »

Réponse :
Le mot « Évangile » signifie « bonne nouvelle » et se définit au mieux comme le message du pardon des péchés par l’œuvre expiatrice de Jésus-Christ. Il s’agit du plan de salut de Dieu pour ceux qui mettront leur foi en son Fils afin d’être réconciliés avec un Dieu juste et saint. Le contenu essentiel de ce message nous est clairement exposé dans la Bible.

Dans la première Épître de l’Apôtre Paul aux Corinthiens, il expose le message de l’Évangile : « Je vous rappelle, frères et sœurs, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu et dans lequel vous tenez ferme. C’est aussi par lui que vous êtes sauvés si vous le retenez dans les termes où je vous l’ai annoncé ; autrement, votre foi aurait été inutile. Je vous ai transmis avant tout le message que j’avais moi aussi reçu : Christ est mort pour nos péchés, conformément aux Écritures ; il a été enseveli et il est ressuscité le troisième jour, conformément aux Écritures. » (1 Corinthiens 15.1-4)

Dans ce passage, on découvre trois éléments essentiels du message de l’Évangile. D’abord, l’expression « mort pour nos péchés » est très importante. Comme le dit Romains 3.23 : « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » Tous ceux qui s’approchent du trône de Dieu pour être sauvés doivent reconnaître la réalité du péché. Pour être pardonné, le pécheur doit prendre conscience qu’il est coupable devant Dieu, sans espoir, et que « le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6.23). Toute présentation de l’Évangile sans cette vérité fondamentale est incomplète.

Ensuite, la personne et l’œuvre de Christ sont des composantes indispensables de l’Évangile. Jésus est à la fois Dieu (Colossiens 2.9) et homme (Jean 1.14). Il a vécu la vie sans péché que nous ne pouvions pas avoir (1 Pierre 2.22) et il est le seul qui pouvait mourir à la place du pécheur. Le péché contre un Dieu infini exigeait un sacrifice infini. Par conséquent, soit l’homme fini doit subir la punition éternellement en enfer, ou bien le Christ infini doit la subir une fois pour toutes. Jésus est mort sur la croix pour payer le prix de notre dette envers Dieu à cause de nos péchés, si bien que ceux qui sont couverts par son sacrifice hériteront le Royaume de Dieu en tant que fils du Roi (Jean 1.12).

Un autre élément essentiel de l’Évangile est la résurrection de Christ, qui est la preuve de la puissance de Dieu : seul celui qui a créé la vie peut la ressusciter, lui seul peut inverser les ténèbres de la mort elle-même, retirer son aiguillon à la mort et vaincre le tombeau (1 Corinthiens 15.54-55). De plus, contrairement à toutes les autres religions, le christianisme possède un Fondateur qui transcende la mort et promet la même chose à ses disciples. Toutes les autres religions ont été fondées par des hommes et des prophètes qui sont morts.

Enfin, Christ offre son salut comme un don gratuit (Romains 5.15, 6.23), qui ne peut être reçu que par la foi, indépendamment de tous nos mérites et œuvres (Éphésiens 2.8-9). Comme le dit l’Apôtre Paul, l’Évangile est « la puissance de Dieu pour le salut de tout homme qui croit, du Juif d’abord, mais aussi du non-Juif » (Romains 1.16). Il a écrit aussi : « Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé. » (Romains 10.9)

Voici donc les éléments essentiels de l’Évangile : le péché des hommes, la mort de Christ sur la croix pour payer le prix de nos péchés, sa résurrection pour donner la vie éternelle à tous ceux qui le suivent et le don gratuit du salut pour tous.


Retour à la page d'accueil en français

Qu’est-ce que l’essentiel du message de l’Évangile ?