L'idée de mère nature est-elle biblique ?


Question : « L'idée de mère nature est-elle biblique ? »

Réponse :
C’est dans des transcriptions grecques mycéniennes datant du XIIème ou XIIIème Siècle av. J.-C. que datent les références écrites à mère nature les plus anciennes et les plus aptes à dater avec certitude se trouvent dans L'expression terre mère est la translittération de « ma-ga », ou « mère Gaïa ». Cette notion puise ses racines chez les philosophes pré-socratiques qui ont « inventé » la nature et a également été défendue par le philosophe Aristote. D'autres cultures ont adopté l'idée que la « nature » était dotée de son propre esprit. Les Amérindiens notamment croyaient en une « terre mère », source de l'eau de la vie qui leur donne une abondance de nourriture. En fait, seul Dieu pourvoit à nos besoins élémentaires en nourriture, eau et de logement.

L'expression mère nature est parfois employée dans un sens général, en référence à l'environnement dans son ensemble. Elle est parfois associée à des idéologies politico-culturelles comme l'écologie, le réchauffement de la planète et le changement climatique. Certains pensent que les reportages faisant état d'une élévation des températures, de la montée du niveau des mers, d'incendies, de tremblements de terre, de tsunamis, d'ouragans, de l'émergence de nouvelles maladies et même du retour d'anciennes épidémies, etc., montrent que la « mère nature » est une déesse capricieuse, qui sème le désordre dans le monde.

C'est Dieu qui est aux commandes des forces de la nature : « C'est lui qui a fait la terre par sa puissance. Il a fondé le monde par sa sagesse, il a déployé le ciel par son intelligence. À sa voix, l'eau gronde dans le ciel. Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, il déclenche les éclairs et la pluie, il tire le vent de ses trésors. » (Jérémie 10.12-13) Jésus manifeste sa puissance divine sur la nature en calmant la tempête (Matthieu 8.26). Il est également vrai que notre environnement est régi par des lois naturelles, instituées par Dieu (Genèse 8.22). Dieu a créé le monde et le péché de l'homme l'a souillé (Romains 8.19-22). Pourtant, Dieu continue de le préserver (Colossiens 1.16-17). Il n'y a pas de déesse capricieuse à l'œuvre dans le monde.

Une autre idée étrange est que la mère nature est l'épouse de Dieu et règne au ciel avec lui. On retrouve cette idée de « Dieu père et mère » dans certaines traditions catholiques qui font de Marie la « reine du ciel ». La Bible affirme cependant que le Dieu trinitaire seul domine sur le ciel et la terre, sans personne d'autre (Daniel 4.25). Il a créé la nature, la soutient et la protège, lui manifestant ainsi sa bonté et sa fidélité. « Il vous envoie du ciel les pluies et les saisons fertiles, il vous comble de nourriture et remplit votre cœur de joie. » (Actes 14.17)

English


Retour à la page d'accueil en français

L'idée de mère nature est-elle biblique ?