Une femme enceinte hors mariage doit-elle se marier avec le père ?



 


Question : « Une femme enceinte hors mariage doit-elle se marier avec le père ? »

Réponse :
Le sexe avant le mariage est devenu si courant dans notre société que beaucoup de personnes qui se disent chrétiennes ne le considèrent même plus comme un péché. Notre culture part du point que nous ne sommes tout simplement pas capables de nous abstenir de sexe jusquʼau mariage et que lʼidée même n’est pas réaliste. Pourtant, la Parole de Dieu, qui enseigne que le sexe hors mariage est immoral (Matthieu 15.19, 1 Corinthiens 6.9, 6.13, 7.2, 2 Corinthiens 12.21, Galates 5.19, Éphésiens 5.3), ne change pas.

Une personne née de nouveau, qui a mis sa foi et sa confiance en Christ, ne sʼappartient plus à elle-même. 1 Corinthiens 6.18-20 dit : « Fuyez lʼimmoralité sexuelle. Tout autre péché quʼun homme commet est extérieur à son corps, mais celui qui se livre à lʼimmoralité sexuelle pèche contre son propre corps. Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu. Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. Rendez donc gloire à Dieu dans votre corps. »

Si nous allons à lʼencontre du plan de Dieu pour le mariage, la sexualité et la famille, le Saint-Esprit sera attristé (Éphésiens 4.30) et nous devrons faire face aux conséquences physiques et spirituelles suivantes : culpabilité, honte, regrets, perte de respect pour nous-mêmes et pour les autres, familles et églises divisées, mauvais exemple, souffrance pour les futurs conjoints, grossesses non désirées, avortement et maladies sexuellement transmissibles. Dieu veut que le sexe soit lʼexpression intime de lʼamour et de la consécration dʼun couple marié. Le sexe pour le seul plaisir physique de lʼacte abîme notre spiritualité et nus éloigne de Dieu.

Tous ceux qui ont couché avant le mariage peuvent être pardonnés, même si leur péché entraîne une grossesse non désirée. 1 Jean 1.9 dit : « Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal. » Cela ne veut pas dire quʼil effacera les conséquences de nos actes, mais que nous pouvons être restaurés spirituellement en nous repentant et en confessant nos péchés, ce qui implique dʼy renoncer et de nous engager à aimer et à servir Christ.

Il y a des cas où il est sage de se marier avant la naissance du bébé. Si un couple fiancé qui prépare déjà son mariage tombe dans le péché et que la femme est enceinte, se marier avant la naissance de lʼenfant facilitera certainement les choses pour la famille et pour lʼenfant, mais sʼil sʼagit de deux personnes qui ne sont pas engagées lʼune vis-à-vis de lʼautre, le mariage ne les rendra pas justes aux yeux de Dieu, mais ne fera que les exposer au risque dʼun échec conjugal. La Bible ne donne pas de règle claire à ce sujet, mais dit que les parents ont toujours lʼobligation de soutenir leur enfant affectivement, spirituellement et financièrement.

Aucun de nous nʼest justifié devant Dieu par ses œuvres : nous ne sommes sauvés que par notre foi en Jésus-Christ mort pour nos péchés. La Bible dit : « En effet, le salaire du péché, cʼest la mort, mais le don gratuit de Dieu, cʼest la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6.23). Dieu ne veut pas que nous cherchions à nous justifier : il veut que nous nous confions en lui. En renonçant à notre propre volonté et en nous soumettant à la souveraineté de Dieu, nous avons la certitude dʼune vie épanouie sur terre et dʼune place au ciel pour lʼéternité.


Retour à la page d'accueil en français

Une femme enceinte hors mariage doit-elle se marier avec le père ?