Un homme marié à une femme divorcée peut-il servir comme responsable dʼéglise ?



 


Question : « Un homme marié à une femme divorcée peut-il servir comme responsable dʼéglise ? »

Réponse :
Pour comprendre le contexte, voir notre article sur lʼexpression « fidèle à se femme » en 1 Timothée 3.2, 12 et Tite 1.6. Si ce qualificatif peut, dans certains cas, disqualifier un homme divorcé et remarié de fonctions de responsable dʼéglise, la question concernant un homme qui nʼa jamais divorcé, mais est marié à une femme qui a divorcé auparavant, est encore plus complexe. Aucun passage des Écritures nʼaborde directement cette question, mais il y a des principes bibliques qui peuvent être appliqués.

1 Timothée 3.11 est un verset intéressant à ce sujet. Il nʼest pas clair si ce verset fait référence aux épouses de diacres ou aux diaconesses. La première interprétation semble plus probable, car il serait étrange que Paul donne des qualifications pour les diacres aux versets 8-10 et 12-13, entrecoupées de qualifications pour les diaconesses. Ceci dit, il est important de noter que « fidèle à son mari » nʼest pas une condition pour les épouses de diacres, pas plus quʼ«irréprochable » : elles doivent être « respectables, non médisantes, sobres, fidèles en tout » (1 Timothée 3.11).

Cette question en soulève de nombreuses autres. La femme était-elle la conjointe innocente dʼun mari adultère ou abusif ? Était-elle croyante au moment du divorce ? Son ex-mari pose-t-il toujours problème ou sont-ils encore en conflit ? Chacune de ces questions devra être posée, mais en fin de compte, le cœur de la question est lʼirréprochabilité exigée des anciens et des diacres. Le fait que sa femme soit divorcée est-il un mauvais témoignage au sein de la communauté ? Le responsable dʼéglise potentiel peut-il vraiment être considéré comme un homme pieux, digne de respect, un exemple à suivre ?

Il nʼy a pas de réponse unique à cette question : les facteurs à prendre en considération sont tout simplement trop nombreux. Une église qui y serait confrontée doit soumettre la situation à Dieu par la prière et chercher à discerner le plus possible si le responsable potentiel peut être considéré comme « irréprochable ». Si aucun préjudice potentiel au témoignage de lʼéglise ne peut être discerné, alors un homme marié à une femme divorcée peut devenir responsable dʼéglise.


Retour à la page d'accueil en français

Un homme marié à une femme divorcée peut-il servir comme responsable dʼéglise ?