Le mariage entrave-t-il notre relation avec Dieu ?



 


Question : « Le mariage entrave-t-il notre relation avec Dieu ? »

Réponse :
En 1 Corinthiens 7, Paul se demande si le mariage peut nous empêcher de servir Dieu. À cause de ce risque, il dit qu’il vaut mieux pour une personne célibataire de le rester, tout en reconnaissant qu’il n’est pas donné à tout le monde de vivre une vie de célibat sans « brûler » de passion (versets 7-9). Les versets 32-35 disent que les personnes non mariées sont plus libres de servir le Seigneur, parce qu’elles ne se soucient pas de plaire à leur conjoint ; mais Paul écrit aussi que nous devons tous, mariés ou non, nous concentrer sur servir Christ (versets 28-31).

Le fait que Jésus n’a pas appelé que des célibataires, et a même choisi Pierre, qui était marié (Matthieu 8.14), comme un de ses disciples les plus proches, indique que le mariage n’est pas un obstacle à notre intimité avec Christ. Dans l’Ancien Testament, certaines personnes décrites comme ayant eu une relation d’intimité avec Dieu étaient célibataires, comme Daniel, tandis que d’autres étaient mariées, comme Moïse. Le mariage n’est donc pas un facteur déterminant pour l’intimité avec Dieu.

Pour que notre mariage n’entrave pas notre intimité avec Christ, nous devons nous marier « dans le Seigneur » (1 Corinthiens 7.39), autrement dit, ne pas nous mettre sous un attelage disparate (2 Corinthiens 6.14) en épousant un incroyant ou un croyant mois affermi ou qui n’a pas autant le désir de servir Christ de tous son cœur que nous. Si nous nous marions « dans le Seigneur », les Écritures décrivent les avantages d’avoir un bon compagnon (Proverbes 27.17, Ecclésiaste 4.9-12) et notre conjoint sera une aide et un encouragement dans notre marche avec Christ.


Retour à la page d'accueil en français

Le mariage entrave-t-il notre relation avec Dieu ?