Que dit la Bible de la magie blanche ?



 


Question : « Que dit la Bible de la magie blanche ? »

Réponse :
La magie blanche est décrite comme de la « bonne » magie, par opposition à la magie noire, laquelle tire son pouvoir de forces maléfiques. Les opinions sur la différence entre magie noire et blanche varient : certains pensent qu’il s’agit exactement de la même chose, d’autres que ce sont deux choses totalement différentes, surtout dans leur objectif et leurs intentions. La Bible ne fait pas de différence entre magie « blanche » et « noire », ni entre le recours à la magie pour faire le bien ou pour faire le mal : toute forme de magie est interdite car elle fait appel à une source de puissance autre que Dieu.

Ceux qui pratiquent la magie blanche, souvent appelée wicca, adorent la création au lieu du Créateur. Tous n’invoquent pas le diable ni les esprits mauvais, mais ils font appel à la « terre mère », aux anges et/ou aux éléments. Le cœur de la philosphie wiccane est : « fais ce que tu veux, tant que cela ne fait pas de mal à autrui ». Beaucoup de ceux qui pratiquent la magie blanche se disent wiccans sans l’être réellement. Même si cette spiritualité est assez ouverte et comporte plusieurs « dénominations » et positions théologiques, il y a des croyances, pratiques et traditions qui relient ceux qui pratiquent la magie blanche à la wicca.

Même s’ils invoquent la « terre mère », les éléments ou les anges dans l’intention de ne faire que du bien, la vérité est qu’il n’y a aucune différence entre la magie blanche et la magie noire, car ni l’une ni l’autre ne s’adresse à Dieu. Il est effrayant de savoir que ceux qui pratiquent la magie blanche s’adressent sans le savoir au même être que ceux qui pratiquent la magie noire : Satan.

Les Écritures, à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testament, condamnent toute forme de magie comme une violation de la Loi de Dieu (Deutéronome 18.10-16, Lévitique 19.26, 31, 20.27, Actes 13.8-10). En Exode 7.11 et 8.7, les magiciens du Pharaon ont voulu reproduire les miracles de Moïse et d’Aaron par leurs « arts secrets » (les céremonies et rituels auxquels les sorciers et les magiciens ont recours afin d’accomplir leur magie : incantations, sorts, formules magiques, charmes, amulettes, etc.) L’Apôtre Paul a condamné Élymas le sorcier et l’a qualifié d’« homme plein de toute sorte de ruse et de méchanceté, fils du diable », qui « perverti[ssait] les voies droites du Seigneur » (Actes 13.10). La Bible ne décrit jamais positivement un sorcier ou un magicien : Dieu les condamne tous.

Les Écritures disent que Dieu déteste toute forme de magie. Pourquoi ? Parce qu’elle ne vient pas de lui. Satan séduit les hommes en leur faisant croire que la magie blanche est positive. Il se fait passer pour un ange de lumière (2 Corinthiens 11.14), mais il aspire à prendre au piège autant d’âmes que possible. La Bible nous met en garde contre ses ruses : « Soyez sobres, restez vigilants : votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui dévorer. » (1 Pierre 5.8)

« Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains abandonneront la foi pour s’attacher à des esprits trompeurs et à des doctrines de démons. » (1 Timothée 4.1) La véritable puissance spirituelle vient de Dieu seul, d’une relation restaurée avec lui par la foi en Jésus-Christ et du Saint-Esprit qui demeure dans les cœurs des croyants.


Retour à la page d'accueil en français

Que dit la Bible de la magie blanche ?