Que signifie louer Dieu ?


Question : « Que signifie louer Dieu ? »

Réponse :
Les chrétiens parlent beaucoup de « louer Dieu ». La Bible demande à toutes ses créatures de louer le Seigneur (Psaume 150.6). Un verbe hébreu traduit par « louer » est yadah, qui signifie « louer, rendre grâces ou confesser ». Un autre verbe dans l'Ancien Testament est zamar, « chanter les louanges ». Un troisième est halal (la racine d'alléluia), qui signifie « louer, honorer, rendre hommage ». Ces trois verbes impliquent tous la même idée de rendre grâces et d'honorer celui qui en est digne.

Le livre des Psaumes est un recueil de chants de louange au Seigneur, notamment le Psaume 9 : « Je ferai de toi le sujet de ma joie et de mon allégresse, je chanterai ton nom, Dieu très-haut » (verset 2). Le Psaume 18.4 dit : « Loué soit l’Éternel ! » Le Psaume 21.14 loue Dieu pour qui il est et pour sa puissance : « Lève-toi, Éternel, dans toute ta force ! Nous voulons chanter, célébrer ta puissance. »

Dans le Psaume 150, le verbe louer est employé 13 fois en six versets. Le premier verset indique où louer Dieu : partout ! « Louez l’Éternel ! Louez Dieu dans son sanctuaire ! Louez-le dans l’étendue céleste où éclate sa puissance ! »

- Le prochain verset dit pourquoi nous devons louer le Seigneur : « Louez-le pour son extraordinaire façon d’agir ! Louez-le pour l’immensité de sa grandeur ! »

- Les versets 3-5 indiquent comment le louer : avec divers instruments et danses. L'impression donnée est que nous devons employer tous les moyens sonores à notre disposition pour louer le Seigneur.

- Le verset 6 dit qui doit louer le Seigneur : « Que tout ce qui respire loue l’Éternel ! Louez l’Éternel ! » Tout être vivant doit louer le Seigneur.

Le Nouveau Testament contient des exemples de louange à Jésus. Matthieu 21.16 décrit la foule qui le loue alors qu'il entre à Jérusalem, monté sur un ânon. Matthieu 8.2 parle d'un lépreux qui est tombé à genoux devant Jésus. En Matthieu 28.17, les disciples de Jésus le louent après sa résurrection. Jésus a accepté d'être loué comme étant Dieu.

L’Église primitive avait souvent des moments de louange. La première église de Jérusalem, par exemple, y attachait de l'importance (Actes 2.42-43). Les responsables de l'église d'Antioche priaient, jeûnaient et adoraient Dieu quand Paul et Barnabas ont été appelés à l'œuvre missionnaire (Actes 13.1-5). Plusieurs lettres de Paul contiennent des passages de louange au Seigneur (1 Timothée 3.14-16, Philippiens 1.3-11).

À la fin des temps, tous les enfants de Dieu le loueront éternellement ensemble. « Il n'y aura plus de malédiction. Le trône de Dieu et de l'Agneau sera dans la ville ; ses serviteurs lui rendront un culte. » (Apocalypse 22.3) La malédiction du péché vaincue, ceux qui demeureront avec lui pour toujours loueront le Roi des rois à la perfection. Il a été dit que notre adoration sur terre n'est qu'une préparation à cette célébration de louange quand nous serons pour toujours avec le Seigneur.



English
Retour à la page d'accueil Français

Que signifie louer Dieu ?