Y a-t-il une liste des dons spirituels dans la Bible ?



 


Question : « Y a-t-il une liste des dons spirituels dans la Bible ? »

Réponse :
La Bible contient trois listes des « dons de lʼEsprit », appelés aussi dons spirituels, en Romains 12.6-8, 1 Corinthiens 12.4-11 et 1 Corinthiens 12.28. Les dons spirituels identifiés en Romains 12 sont la prophétie, le service, lʼenseignement, lʼencouragement, le don, la présidence et la bienveillance. La liste en 1 Corinthiens 12.4-11 mentionne les paroles de sagesse et de connaissance, la foi, la guérison, les miracles, la prophétie, le discernement des esprits, le parler en langues et lʼinterprétation des langues. La liste en 1 Corinthiens 12.28 mentionne la guérison, lʼaptitude à secourir, à diriger et à parler diverses langues. Voici une brève description de chacun de ces dons :

Prophétie – Le terme grec traduit par « prophétie » dans ces deux passages signifie en fait « annoncer » ou déclarer la volonté divine, interpréter les desseins de Dieu ou faire connaître de quelque manière que ce soit la vérité divine qui influence les cœurs. La notion de prédire lʼavenir sʼest ajoutée au cours du Moyen-Âge et est en contradiction directe avec dʼautres passages des Écritures qui condamnent la divination (Actes 16.16-18).

Service – Également traduit par « ministère », le terme grec diakonian, qui a donné « diacre » en français, décrit tout type de service, dʼaide pratique, au sens large, à ceux qui sont dans le besoin.

Enseignement – Ce don implique lʼanalyse et la proclamation de la Parole de Dieu, lʼexplication de son sens, de son contexte et de ses applications dans la vie du public. La personne ayant reçu du don de lʼenseignement a la capacité unique dʼinstruire clairement et de communiquer un savoir, surtout en matière de doctrine de la foi.

Encouragement – Appelé aussi « exhortation », ce don se manifeste chez ceux qui ne cessent dʼencourager les autres à écouter et à mettre en pratique les vérités de Dieu, ce qui peut impliquer de les corriger ou de les édifier en fortifiant ceux qui sont faibles dans la foi et en réconfortant ceux qui passent par des épreuves.

Don – Partager avec joie ce que lʼon possède, argent, biens matériels, temps et attention. Celui qui donne se soucie des besoins des autres et cherche lʼoccasion de partager ses biens, son argent et son temps avec eux.

Présidence – Le don de diriger ou dʼêtre responsable de lʼensemble de lʼÉglise. Le terme employé signifie littéralement « guide » et implique lʼidée de diriger un bateau. Ce don sʼexerce avec sagesse et grâce, en manifestant les fruits de lʼEsprit dans sa vie et en dirigeant par lʼexemple.

Bienveillance – Ce don, lié de près au don dʼencouragement, se manifeste chez ceux qui font preuve de compassion envers ceux qui sont dans la détresse, avec sympathie et sensibilité, ainsi quʼavec le désir et les ressources nécessaires pour soulager leur souffrance avec douceur et bonté.

Parole de sagesse – Le fait que le texte parle de « parole » de sagesse indique quʼil sʼagit dʼun don de la parole. Il sʼagit de comprendre et dʼexprimer des vérités bibliques de manière à les appliquer avec discernement à une situations donnée.

Parole de connaissance – Un autre don de la parole, qui implique une compréhension de la vérité qui nʼest possible que par révélation divine. Ceux qui ont ce don comprennent les profondeurs de Dieu et les mystères de sa Parole.

Foi – Tous les croyants ont une mesure de foi, puisquʼil sʼagit dʼun des dons de lʼEsprit accordés à tous ceux qui viennent à Christ par la foi (Galates 5.22-23). Le don spirituel de la foi se manifeste chez ceux qui ont une confiance forte et inébranlable en Dieu, en sa Parole, en ses promesses et en la puissance de la prière pour accomplir des miracles.

Guérison – Bien que Dieu guérisse encore aujourd'hui, la capacité humaine à accomplir des guérisons miraculeuses avait été donnée aux apôtres de l'Église du 1er Siècle, comme preuve que leur message venait de Dieu. Les chrétiens d'aujourd'hui n'ont plus le pouvoir de guérir les malades ou de ressusciter les morts. Sinon, les hôpitaux et les morgues seraient remplis de personnes ayant reçu ce « don », qui videraient tous les lits et cercueils.

Miracles – Il s'agit d'un autre signe temporaire, qui impliquait d'accomplir des actes surnaturels, qui ne pouvaient être attribués qu'à la puissance de Dieu (Actes 2.22). Paul (Actes 19.11-12), Pierre (Actes 3.6), Étienne (Actes 6.8) et Philippe (Actes 8.6-7), entre autres, avaient ce don.

Parler en langues – Le don des langues est un « signe » temporaire, donné à lʼÉglise primitive pour lui permettre dʼannoncer lʼÉvangile à toutes les nations et dans toutes les langues. Il impliquait la capacité divine de parler des langues auparavant inconnues. Ce don confirmait lʼorigine divine du message de lʼÉvangile et de ceux qui le prêchaient. Lʼexpression « diverses langues » élimine lʼidée dʼun don spirituel qui serait une « langue de prière personnelle ».

Interprétation des langues – La personne ayant reçu de don dʼinterprétation des langues pouvait comprendre le parler en langues sans avoir appris la langue en question. Elle communiquait ensuie le message aux autres pour que tous comprennent.

Aide – Ce don est étroitement lié aux dons de bienveillance. Les personnes ayant reçu ce don aident et soutiennent les autres au sein de lʼÉglise avec grâce et compassion. Les champs dʼapplication de ce don sont vastes. Le plus important est la capacité unique à identifier ceux qui luttent avec le doute, la crainte et dʼautres combats spirituels, à faire avancer ceux qui sont spirituellement dans le besoin par une parole douce et une attitude empreinte de compréhension et de compassion, et à exprimer des vérités bibliques à la fois convaicantes et aimantes.


Retour à la page d'accueil en français

Y a-t-il une liste des dons spirituels dans la Bible ?