Qu'est-ce que le cœur ?



 


Question : « Qu'est-ce que le cœur ? »

Réponse :
Commençons par rappeler une évidence : cet article ne parle pas de l'organe vital appelé cœur, du muscle qui pompe le sang à travers notre corps, ni de ses représentations romantiques, philosophiques ou littéraires.

Nous nous intéresserons plutôt à ce que dit la Bible du cœur. Elle mentionne le cœur humain à près de 300 reprises. Voici un résumé de ce qu'elle en dit : le cœur est une part spirituelle en nous, siège des émotions et des désirs.

Avant de jeter un coup d’œil au cœur humain, notons que, puisque Dieu a des émotions et des désirs, on peut dire qu’il possède un « cœur », lui aussi. Nous avons un cœur parce que Dieu en a un. David était un homme « selon le cœur de Dieu » (Actes 13.22). Dieu bénit son peuple au moyen de dirigeants qui connaissent et suivent son cœur (1 Samuel 2.35; Jeremiah 3.15).

Le cœur humain, dans son état naturel, est mauvais, tortueux et trompeur. Jérémie 17.9 dit : « Le cœur est tortueux plus que tout, et il est incurable. Qui peut le connaître ? » Autrement dit, la Chute nous a touchés a plus profond : nos pensées, nos émotions et nos désirs ont été affectés par le péché, et nous ne voyons pas à quel point le problème est profond.

Nous ne comprenons peut-être pas nos propres cœurs, mais Dieu les comprend. Il « connaît les secrets du cœur » (Psaume 44.22, voir aussi 1 Corinthiens 14.25). Jésus « n'avait pas besoin qu'on le renseigne sur les hommes, car il savait lui-même ce qui est dans l'homme » (Jean 2.24-25). Sa connaissance du cœur permet à Dieu de juger avec justice : « Moi, l'Éternel, j’explore le cœur, j’examine les reins pour traiter chacun conformément à sa conduite, au fruit de ses agissements » (Jérémie 17.10).

Jésus décrit l'état failli de notre cœur en Marc 7.21-23 : « En effet, c'est de l’intérieur, c'est du cœur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, l'immoralité sexuelle, les meurtres, les vols, la soif de posséder, les méchancetés, la fraude, la débauche, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et rendent l'homme impur. » Notre plus gros problème n'est pas extérieur à nous, mais en nous : c'est notre cœur.

Pour qu'une personne puisse être sauvée, son cœur doit donc être transformé, ce qui n'est possible que par la puissance de Dieu, en réponse à la foi. « En effet, c'est avec le cœur que l'on croit et parvient à la justice. » (Romains 10.10) Dans sa grâce, Dieu peut créer un nouveau cœur en nous (Psaume 51.10, Ézéchiel 36.26). Il promet de « redonner vie au cœur brisé » (Ésaïe 57.15).

L'œuvre de Dieu de créer un nouveau cœur en nous implique d'éprouver nos cœurs (Psaume 17.3, Deutéronome 8.2) pour les remplir de nouvelles idées, d'une nouvelle sagesse et de nouveaux désirs (Néhémie 7.5, 1 Rois 10.24, 2 Corinthiens 8.16).

Le cœur est au centre de notre être et la Bible attache une grande importance à sa pureté : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui jaillissent les sources de la vie » (Proverbes 4.23).


Retour à la page d'accueil en français

Qu'est-ce que le cœur ?